Formation : Gharb : vers une insertion des jeunes diplômés

Quelque 9221 stagiaires sont inscrits dans les différents établissements de la formation professionnelle dans la région du Gharb-Chrarda-Beni Hssen au titre de l’année 2006-2007. Selon des statistiques présentées, mardi, lors d’une réunion du conseil de la région par le délégué régional de la formation professionnelle, Omar Oubouho, 6287 stagiaires sont inscrits dans la province de Kénitra et 2934 dans celle de Sidi Kacem. Les inscrits dans les établissements du secteur public sont au nombre de 6172, alors que ceux du secteur privé atteignent 3049. Ces stagiaires sont encadrés par 896 enseignants, dont 258 femmes, 434 encadrants permanents et 462 vacataires. Les établissements de formation professionnelle de la région au titre de l’année 2006 comptent 118 centres, dont 93 relevant du secteur privé et 25 du secteur public, d’une capacité d’accueil de 9185 «sièges pédagogiques». Ces sièges se répartissent, selon le niveau de formation, entre 2366 pour la spécialisation, 3020 pour la qualification, 2580 pour le niveau technique et 1219 pour le niveau technique spécialisé. Les établissements du secteur public relèvent pour la plupart de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (10 établissements), du secteur de la Jeunesse (8 établissements), du ministère de la justice (2 établissements), de l’Agriculture (3 établissements) et des Chambres de commerce, d’industrie et des services (un seul établissement). Dans la région du Gharb-Chrarda-Beni Hssen, huit établissements ont été ouverts en début de cette saison avec un investissement d’un million 854.000 DH. Ils ont permis la création de 39 postes d’emplois dont 17 permanents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *