Formation : La SAMIR renforce ses compétences

Formation : La SAMIR renforce ses compétences

La Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage (SAMIR) a signé, lundi à Mohammedia, trois conventions de partenariat avec des établissements de recrutement, de formation et universités de renom pour le renforcement de ses compétences.
Ces conventions ont été signées en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, par Jamal Ba Amer, directeur général de la SAMIR, Hafid Kamal, directeur général de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), Driss Bouami, directeur de l’Ecole Mohammedia d’ingénieurs (EMI), Bernard Levy, directeur général adjoint de l’Ecole nationale française supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM) et Mme Rahma Bourqia, présidente de l’Université Hassan II de Mohammedia- Casablanca.
Elles visent à soutenir les efforts déployés par la SAMIR pour la modernisation de sa raffinerie et la mise à niveau de ses ressources humaines.
La première convention conclue avec l’ANAPEC vise à accompagner la raffinerie de la SAMIR pour la satisfaction de ses besoins en ressources humaines ainsi que ceux des sociétés de sous-traitances, engagées dans les différents sites de la SAMIR.
La deuxième convention, signée par la SAMIR avec l’Université Hassan II de Mohammedia et l’Ecole nationale française supérieure du pétrole et des moteurs, prévoit la mise en place d’un cycle de formation en raffinage du pétrole, la coordination de la recherche scientifique et l’échange de l’expertise dans le domaine de l’industrie pétrolière.
La troisième convention conclue avec l’école Mohammedia d’ingénieurs porte sur le perfectionnement des cadres de la SAMIR au sein de l’EMI en matière d’ingénierie de projets, de génie des procédés et de management de l’hygiène de la sécurité et de l’environnement.
Elle concerne également l’accueil et l’encadrement par la SAMIR des élèves ingénieurs de l’EMI dans leurs projets de fin d’études, la réalisation d’actions de formation continue par l’EMI au profit du personnel de la SAMIR et la réalisation de projets de recherche d’intérêt commun.
La cérémonie de signature a été marquée par des interventions qui ont souligné l’importance de ces conventions qui reflètent le partenariat exemplaire qui devrait être conforté entre l’université et l’entreprise, et mis l’accent sur le rôle clé que peut jouer l’université en tant que levier de développement socio-économique, permettant ainsi au pays de relever les défis de la mondialisation.
Les intervenants ont également indiqué qu’en signant ces conventions de partenariat avec des établissements de renommée nationale et internationale, la SAMIR réaffirme son engagement pour le développement de la formation dans les métiers du raffinage.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *