Formation : L’université crée sa deuxième entreprise

Formation : L’université crée sa deuxième entreprise

L’université s’implique de plus en plus dans la création d’entreprise et l’accompagnement des projets novateurs de ses étudiants. C’est le cas de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech qui fêtera, vendredi prochain au siège de la Faculté de médecine et de pharmacie, la création de la seconde entreprise issue de son incubateur.
Baptisée « Marrakech Technologies : Matech », cette nouvelle entreprise est le fruit de la politique de valorisation mise en place par l’Université Cadi Ayyad et du système d’incubation instauré, depuis 2002, à l’incubateur universitaire de Marrakech (INMA) dans le but d’accompagner les projets innovants.
Fruit d’une collaboration entre l’INMA et la société française de services informatiques « Planet Bourgogne », cette entreprise est spécialisée dans la création et la distribution des logiciels (développement et exportation offshore, sous-traitance de projets …), ainsi que dans la maintenance du matériel informatique. Cette entreprise contribuera par ailleurs à l’éclosion de projets informatiques en collaboration avec l’incubateur universitaire de Marrakech, notamment par la participation au capital et à la gestion des entreprises créées.
Dans sa phase de développement, l’entreprise, qui cible aussi bien le marché national qu’international, projette, via la qualité et la diversité des programmes de recherche et développement de l’université Cadi Ayyad de Marrakech, de donner de nouvelles valeurs ajoutées aux logiciels informatiques créés et de contribuer également à la formation des ressources humaines indispensables.
«Marrakech Technologies» aura, dans le cadre de son partenariat avec l’université, à développer un volet important de la réforme pédagogique, à savoir la formation à travers des opérations de parrainage et de stage au sein de l’entreprise dans le domaine du développement informatique. Par cette démarche, la nouvelle entreprise s’inscrit dans une stratégie de développement durable pour la région française de Bourgogne et la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz où cette société compte s’établir et créer des emplois à plein temps pour nombre de lauréats de l’université Cadi Ayyad.
A noter également que ce projet a reçu le soutien de l’université Cadi Ayyad et des partenaires français notamment «Planet Bourgogne» et l’Université et le Conseil régional de Bourgogne, qui ont participé au financement de la mise en place de l’entreprise à Marrakech.
L’objectif de cette incubation lancée par l’université Cadi Ayyad est de mobiliser des compétences issues du milieu universitaire afin de les inciter à monter des projets à haute valeur ajoutée dans plusieurs domaines, en particulier celui des technologies de l’information et de communication (TIC).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *