Formation professionnelle : 214 millions DH pour la nouvelle Cité des métiers et des compétences d’Agadir

Formation professionnelle : 214 millions DH pour la nouvelle Cité des métiers et des compétences d’Agadir

C’est parti pour le projet de la Cité des métiers et des compétences d’Agadir, et qui sera une véritable référence en la matière au niveau régional. Dans ce cadre, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a lancé récemment un appel d’offres relatif aux études architecturales et la conduite des travaux de ce projet. Et ce pour un investissement total de 214 millions de dirhams.
La nouvelle Cité des métiers et des compétences élira pour domicile la Commune de Drarga située à l’entrée de la ville d’Agadir et devra s’étendre sur une superficie globale de 15 ha. Cette dernière vise à favoriser l’insertion des jeunes dans la vie active et proposera des formations répondant aux spécificités et aux potentialités de la région Souss-Massa, à la fois dans les métiers liés aux domaines d’activités porteurs de l’écosystème local, mais aussi dans les métiers du futur tels que le digital-offshoring et portera un intérêt particulier aux autres secteurs en l’occurrence l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche maritime, l’artisanat, le tourisme, la santé, l’industrie et l’industrie navale.

La construction de cette Cité s’inscrit dans le cadre de la feuille de route relative au développement de la formation professionnelle présentée devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI en avril dernier, et qui prévoit la création d’une nouvelle génération de Centres de formation et la modernisation des méthodes pédagogiques, outre l’amélioration de l’employabilité des jeunes à travers des formations qualifiantes de courte durée.
Cette structure multisectorielle et multifonctionnelle constitue la pierre angulaire de cette feuille de route qui préconise des méthodes pédagogiques privilégiant la maîtrise des langues, l’approche par compétences et accorde la priorité à l’implication des professionnels, notamment en favorisant la formation en milieu professionnel à travers l’alternance et l’apprentissage.

Il va sans dire que ladite Cité d’Agadir vient pour accompagner le Plan régional d’accélération industrielle au niveau de la formation des ressources humaines nécessaires pour l’installation de huit écosystèmes industriels. Ce plan vise à créer 24 000 nouveaux emplois, en partenariat avec des fédérations professionnelles, et pour atteindre cet objectif, l’initiative industrielle du Souss-Massa ambitionne à renforcer les secteurs industriels existants, de manière interactive et efficace.
Rappelons que la direction de l’OFPPT à Agadir a déjà tenu une série de rencontres avec les associations professionnelles , avec l’objectif de corroborer l’implication des professionnels dans la réalisation de cette feuille de route par le renforcement du mode de formation alternée, le développement des stages pour les apprenants, l’identification d’intervenants professionnels dans l’acte de formation et la mise en place de la formule de cogestion des établissements de l’OFPPT de la région Souss-Massa par les professionnels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *