Formation : Smad : «notre objectif est de créer de l’emploi»

Formation : Smad : «notre objectif est de créer de l’emploi»

ALM : Le Réseau vient de tenir un nouveau comité d’engagement pour financer les projets de cinq jeunes entrepreneurs. Sur quoi vous basez-vous pour sélectionner les projets à financer ?
Hicham Smad : Nous nous basons d’abord sur le profil de la personne elle-même, sur son expérience, sur son niveau de formation, sur son potentiel à devenir un entrepreneur, ainsi que sur sa connaissance du secteur dans lequel elle veut se lancer. Nous sommes également attentifs à son potentiel à évoluer et à pouvoir s’adapter à l’évolution du marché. Et c’est une fois tous ces éléments évalués que nous étudions le projet, le secteur dans lequel il va s’implanter et la clientèle potentielle. Le candidat doit, en fait, se présenter avec un business plan.

Y-a-t-il des secteurs que vous privilégiez ?
Notre objectif principal est de créer de l’emploi. Dans le Réseau Maroc Entreprendre, nous ne souhaitons absolument pas nous restreindre à un secteur en particulier par rapport à d’autres.

Combien de projets avez-vous parrainés depuis votre création ?
En 2005, nous avons créé 20 sociétés. Nous souhaitons atteindre 50 créations en cette année 2006, et je pense qu’on arrivera à 100 créations d’entreprises en 2007. Mais nous ne réussirons à atteindre ce nombre de créations qu’à travers l’adhésion d’un nombre encore plus important de chefs d’entreprises. Parce que c’est à travers leurs adhésions, qui vont de 10.000 à 50.000 DH, que l’on pourra parrainer un plus grand nombre de projets. Ce sont par ailleurs eux qui assurent la réussite des projets, puisque chaque membre accompagne en fait un créateur d’entreprise.

Quelle est la nature du parrainage qu’assure le Réseau aux jeunes créateurs d’entreprises ?
Tout d’abord, il y a le financement. Quand le projet est accepté, il est soumis à un comité de crédit, constitué de 7 ou 8 chefs d’entreprises qui font partie de notre Réseau. Ils évaluent alors le projet et décident par la suite du montant qui lui sera accordé. Ce montant varie entre 50.000 et 150.000 DH. Il s’agit de crédits sans intérêts, sans garanties, à rembourser sur une période de 5 ans. Par la suite, le Réseau assure au créateur un accompagnement individuel et collectif. Le Réseau assure en effet au lauréat un accompagnement individuel d’un chef d’entreprise expérimenté qui va suivre le jeune créateur d’entreprise pendant trois ans. L’accompagnateur doit rencontrer le lauréat une fois par mois. Le Réseau assure par ailleurs un accompagnement collectif à ses lauréats. Ainsi, chaque fin de mois, nous faisons une formation dispensée par des experts bénévoles à l’ensemble de la promotion, sur les différents thèmes de gestion. L’idée est d’élever le niveau de compétence des créateurs d’entreprise.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *