Formation : Universités : vers plus de qualité

Le lancement du projet européen "Tempus" destiné à aider les pays partenaires de l’UE à mettre en place des mécanismes d’enseignement et de formation de qualité est l’objet d’un séminaire qui s’est ouvert, lundi à Rabat, sous les thèmes "Evaluation institutionnelle de l’Université Mohammed V" et "Mise en place de systèmes d’assurance qualité dans le cadre de la réforme de l’université.
Dans ce contexte, le projet d’évaluation institutionnelle de l’Université Mohammed V s’assigne pour objectifs de se situer par rapport aux références partagées du processus de Bologne, de mesurer l’état d’avancement de son système de management qualité et de calibrer ses prestations académiques par rapport à celles offertes dans l’espace européen de l’enseignement supérieur. L’évaluation institutionnelle porte sur l’ensemble des missions et activités de l’université dans la perspective de son pilotage stratégique et repose sur une phase qui permet à l’université de faire le bilan le plus complet possible en impliquant l’ensemble de la communauté universitaire et une phase externe qui apportera un regard extérieur sur ce diagnostic. Le projet d’intégration de l’assurance qualité dans la réforme de l’université vise, quant à lui, à mettre en place un système institutionnel d’assurance qualité comme il prévoit la formation de formateurs universitaires sur la méthodologie d’assurance qualité et la dissémination de celle-ci à d’autres universités marocaines. Intervenant à cette occasion, le président de l’Université Mohammed V-Agdal, Hafid Boutaleb, a souligné l’intérêt de ce projet qui connaît la participation, outre l’Université Mohammed V, de l’Université Mohammed Ier d’Oujda, de l’Université Wageningen (Pays-Bas) et Warsaw (Pologne).
L’Université Mohammed V a initié, depuis 3 ans, une opération de réforme de l’ensemble de son système pédagogique conformément aux dispositions de la Charte nationale de l’éducation et de l’enseignement, notamment la loi 11/01 relative à l’enseignement supérieur qui impose aux universités une évaluation annuelle.
Le programme de la deuxième journée s’est décliné en deux ateliers sur la "Préparation d’un guide d’évaluation interne" et les "Mécanismes de mise en place de centres d’assurance qualité".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *