Forum Centraliens Supélec-Hakima Elhaité : «La COP22 est plus importante que la COP21»

Forum Centraliens Supélec-Hakima Elhaité : «La COP22 est plus importante que la COP21»

«Je l’ai dit à New York et je le redis et l’assume à Casablanca, la COP22 de Marrakech est plus importante que la COP21 vu que le Maroc reste un hub d’expertise des États africains insulaires et vulnérables ainsi qu’au regard de la mobilisation nationale et internationale afin de réussir cet évènement».

C’est ce qu’a souligné Hakima Elhaité, ministre déléguée auprès du ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’environnement, à l’occasion de la cinquième édition du Forum Centraliens Supélec qui a eu lieu hier, lundi 30 mai, dans la capitale économique. Elhaité a tenu à expliquer que «le Royaume s’est doté d’une feuille de route claire et d’objectifs ambitieux». Et de poursuivre qu’ «à travers cette feuille de route, il s’agit de booster la dynamique pour maintenir l’effort de mobilisation de façon à ce que les pays développés révisent leurs ambitions contenues dans leurs contributions nationales pour lutter contre les changements climatiques et réduisent leurs émissions de CO2 à l’horizon 2020».

La ministre n’a pas manqué de souligner que «parmi les axes de l’agenda pré-2020, la généralisation des systèmes d’alerte précoce, l’assistance technique aux pays vulnérables aux changements climatiques afin d’avoir un accès facile aux financements, le soutien de l’initiative africaine pour les énergies renouvelables et la facilitation du transfert des technologies». De son côté, Mustapha Metaichi, président du forum des Centraliens et Supeléc a déclaré que «le but de l’organisation de ce forum c’est de partager les expériences et proposer des recommandations concrètes. Nous avons ciblé trois sujets clés à travers des ateliers dédiés. Le premier est pour l’adaptation entre gouvernance et financement. Le second sujet concerne les énergies renouvelables.

Enfin, le troisième sujet a abordé l’économie circulaire et l’écologie urbaine». «De ce fait, les Centraliens et Supélec espèrent que les résultats de leur forum soient utiles et alimentent les travaux du sommet de la COP22 à Marrakech», a estimé M. Metaichi. D’autres intervenants ont relevé que le Maroc vise à promouvoir davantage son engagement et accomplir ses missions dans le domaine des énergies, notamment que le Royaume a la capacité de renforcer ses efforts pour lutter contre les changements climatiques qu’a connus le monde.

Il est à mentionner que Hakima Elhaité participe ainsi que 400 experts, opérateurs, décideurs et acteurs politiques nationaux et internationaux à ce rendez-vous majeur organisé par l’Association CentraleSupélec Alumni Maroc et qui lui veut pour thème «Les Centraliens et les Supélec s’engagent pour le climat». Les Centraliens et Supélec du Maroc se sont mobilisés autour d’un sujet d’actualité majeur qui est la lutte contre le réchauffement climatique à l’aune du prochain sommet de la COP22, qui se déroulera à Marrakech au mois de novembre 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *