Forum d’affaires Maroc-France : Le gotha de l’économie des deux pays réuni à Laâyoune

Forum d’affaires Maroc-France : Le gotha de l’économie des deux pays réuni à Laâyoune

Le forum sera une occasion pour la promotion de cette région auprès des opérateurs économiques marocains et français, accompagner les entreprises dans leur développement dans la région, en matière d’investissements, de partenariats, et d’échanges commerciaux.

La ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, donnera rendez-vous, du 3 au 4 mai, avec le Forum d’affaires Maroc-France, qui réunira en un seul lieu les acteurs économiques de référence du public et du privé issus des deux pays.

Après Dakhla qui a accueilli le forum Crans Montana, la ville de Laâyoune abritera en mai prochain un évènement grandiose, en l’occurrence le Forum d’affaires Maroc-France organisé par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc et la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, et qui constitue un lieu de rencontre efficace, dynamique et riche en contenu avec une approche gagnant-gagnant. Il vient également pour mettre en avant le potentiel du Maroc comme hub vers l’Afrique et celui de la France comme plate-forme européenne.

Le forum sera une occasion pour la promotion de cette région auprès des opérateurs économiques marocains et français, accompagner les entreprises dans leur développement dans la région, en matière d’investissements, de partenariats, et d’échanges commerciaux. Il offrira un espace de rencontre avec les principaux opérateurs économiques et acteurs institutionnels de la région pour identifier des partenaires potentiels et initier des courants d’affaires. Au menu de cette édition qui connaîtra la participation d’une dizaine de chefs d’entreprises et une large palette d’experts, des conférences pour présenter le plan de développement régional et des opportunités d’investissement dans cette région, des ateliers d’information, des rencontres de Networking B to B, des visites des guichets sectoriels et des unités économiques de la ville.

Agriculture, pêche maritime, agroalimentaire, énergies renouvelables, mines, environnement, équipements, tourisme, BTP, conseil-formation, et logistique sont les principaux secteurs ciblés.

D’après les organisateurs, le choix de cette ville n’est pas fortuit. En effet, la région de Laâyoune-Sakia El Hamra se dote d’infrastructures de niveau international grâce à un ambitieux contrat-programme royal 2015-2021. Doté d’un budget de 43 milliards de dirhams, ce portefeuille de projets permettra à moyen terme le désenclavement de la ville de Smara, l’émergence de la métropole «Laâyoune», une compétitivité logistique et industrielle de niveau international, une connectivité électrique et informatique renforcée, ainsi que la valorisation durable des ressources naturelles.

Et d’ajouter que la région de Laâyoune-Sakia El Hamra dispose pour cela de nombreux atouts: une grande facilité de mobilisation du foncier dédié à l’investissement, un fort potentiel d’intégration interrégionale et une fiscalité basée sur une exonération tacite.

Des dizaines de projets relatifs à la formation et à la recherche visent l’amélioration de l’employabilité de la population locale. Ainsi, en 2021, la région se positionnera en tant que hub africain et liaison avec l’Europe. Son rôle consistera à satisfaire la demande extérieure en accélérant sa montée en gamme dans l’offshoring multisectoriel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *