Forum des compétences marocaines en Allemagne à Tanger: Du contenu concret pour la 13ème région

Forum des compétences marocaines en Allemagne à Tanger: Du contenu concret  pour la 13ème région

Le Royaume s’est doté d’une nouvelle approche de gestion basée sur les stratégies sectorielles à long terme au lieu des program-mes quinquen-naux, mais aussi sur des systèmes industriels intégrés.

Les «relais positifs» des MRE tels qu’ils ont été vantés, samedi dernier, par Abdelkrim Benatiq, sont susceptibles de trouver leurs échos dans les propos du ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Selon Moulay Hafid Elalamy, qui s’exprimait lors du 3ème Forum des compétences marocaines en Allemagne organisé le même jour à Tanger, «le Royaume est passé du statut de consommateur à celui d’exportateur de produits industriels». D’où l’apport des Marocains du monde à cette dynamique. M. Elalamy estime également que le Maroc a développé de manière efficace ses infrastructures stratégiques (ports, aéroports, autoroutes, trains, etc.) et s’est érigé en véritable locomotive de développement et une destination pour les grands investissements. Le tout en passant en revue les mutations qu’a connues l’économie nationale au cours des dernières années.

Par l’occasion, ministre a évoqué l’adoption par le Royaume d’une nouvelle approche de gestion basée sur les stratégies sectorielles à long terme au lieu des programmes quinquennaux, mais aussi sur des systèmes industriels intégrés de nature à renforcer la compétitivité du Royaume. Etant de la partie, le secrétaire d’État chargé de la formation professionnelle, Larbi Bencheikh, a présenté, pour sa part, un aperçu des efforts déployés par les autorités en matière de formation de la main-d’œuvre qualifiée. Dans ce sens, il a précisé que «les établissements de formation professionnelle sont capables de former un demi-million de personnes dans les différents secteurs».

Quant au président du Réseau des compétences maroco-allemandes, Karim Zidane, il estime que cette rencontre entend consolider les liens entre les compétences marocaines en Allemagne et leur patrie. L’objectif étant «de mettre leurs expertises et connaissances à la disposition du Royaume afin de contribuer à son développement».

Ceci étant, les travaux de ce Forum, qui s’est tenu après le lancement de la 13ème région virtuelle appelée «Marocains entrepreneurs du monde», se sont articulés autour de trois tables rondes thématiques. Il s’agit, en premier lieu, de «L’entrepreneuriat et l’investissement» afin de présenter les opportunités d’investissement offertes aux Marocains résidant à l’étranger et les projets d’investissement portés par les compétences marocaines résidant en Allemagne. Après quoi, il était question d’évoquer «Les énergies et les nouvelles technologies» pour présenter les projets marocains en matière d’énergies renouvelables et les projets financés par la coopération allemande au Maroc dans ce domaine. «L’éducation et la formation professionnelle» étant la 3ème thématique consacrée aux forces et faiblesses du système éducatif marocain ainsi qu’un benchmark avec le modèle allemand (Dual) tout en présentant les projets portés par les compétences marocaines résidant en Allemagne en éducation et formation. Dans l’ensemble, ce forum se veut une illustration et une consécration du travail accompli en Allemagne en partenariat avec le réseau des compétences germano-marocain. Cet événement, qui fait également suite aux recommandations de la rencontre des compétences tenue les 15 et 16 avril 2016 à Düsseldorf, se veut opérationnel dans la mesure où il se focalise sur des projets présentés par les compétences MRE. Ce 3ème forum a également été marqué par la participation de 100 compétences marocaines en Allemagne, acteurs publics et privés, chercheurs et organisations internationales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *