Forum des marchés émergents : Le Maroc avance à un rythme soutenu et maîtrisé

Le Maroc, en tant que pays émergent, avance à un rythme non seulement soutenu, mais également maîtrisé, a estimé l’ancien président de la Confédération suisse,  Joseph Deiss, qui prend part au premier Forum des marchés émergents d’Afrique, qui se tient du 7 au 9 avril à Rabat, sous le thème «Forum des marchés emergents: aperçu historique, objectifs et structure». «Le Maroc que j’ai visité en 2003, en visite officielle, avance à un rythme très soutenu, et je crois aussi maîtrisé, ce qui est important», a indiqué M. Deiss dans une déclaration à la MAP en marge des travaux de ce premier Forum, qui se tient sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. Le Maroc, qui dispose d’un potentiel considérable, dont ses ressources humaines importantes, est sur la bonne voie, eu égard à des institutions bien mises en place et une stabilité très favorable au développement, a précisé l’ancien président suisse. M. Deiss, qui présidera l’année prochaine le Forum des marchés émergents sur l’Asie centrale, a indiqué que la réunion de Rabat se penche sur les problèmes et les contraintes des pays émergents ou des économies émergentes, pour préciser que «le développement se fait d’abord chez-soi et par son propre effort». «Les initiateurs de ce forum voulaient d’abord parler d’économie ou de marché émergent, c’est-à-dire le développement qui se fait d’abord chez-soi et par son propre effort», a-t-il dit, soulignant «qu’un marché c’est justement un lieu où on est en compétition (à) et où on doit fournir des prestations ». «C’est comme ça finalement que l’Afrique avancera rapidement au niveau de l’économie, du marché et de la compétition», a-t-il conclu. Coprésidé par Michel Camdessus, ancien directeur général du FMI et gouverneur honoraire de la Banque de France, et M. Mkapa, ancien président de la Tanzanie et membre de la commission Blair pour l’Afrique, le premier Forum des marchés émergents se veut un espace d’échange et de dialogue entre responsables gouvernementaux et experts de renommée internationale pour apporter des éléments de réponses aux problèmes économiques, financiers et sociaux auxquels font face les pays émergents. Initié par «Emerging Markets Forum», une organisation à but non lucratif basée à Washington DC, le Forum se penche sur l’examen de trois thèmes fondamentaux concernant le développement de l’Afrique, à savoir: « le commerce et le financement des investissements», «les infrastructures et l’environnement» et «les changements climatiques». Les participants à cette rencontre se penchent également sur la coopération et les synergies avec l’Asie et l’Amérique Latine. Quelque 75 participants représentant 18 pays de 4 continents prennent part à ce forum, de même que des membres du gouvernement marocain et des dirigeants des secteurs privés, de l’industrie et de la finance.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *