Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders: Lutte contre la radicalisation et promotion de la société numérique

Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders: Lutte contre la radicalisation et promotion de la société numérique

Le samedi 15 octobre a été marqué par le lancement de la deuxième édition du Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders. Organisé par l’ambassade de France au Maroc, en partenariat avec la Fondation Anna Lindh, les associations «Marocains Pluriels» et «Essaouira-Mogador», ainsi que l’Union des jeunes euro-maghrébins, ce forum a pour ambition de favoriser l’engagement et la participation au débat public de la nouvelle génération.

«Ce forum a trois objectifs. D’abord contribuer, en mettant en relation les futurs décideurs, à une meilleure intégration de l’espace euro-méditerranéen. Ensuite il s’agit d’encourager la participation à la vie publique et aux débats citoyens de la jeune génération. Le troisième objectif est de faire émerger des recommandations sur les grands sujets communs», a déclaré Jean-Marc Berthon, directeur des Instituts français au Maroc.

Le Forum d’Essaouira a rassemblé plus de quarante personnalités issues de huit pays de l’espace euro-méditerranéen. Sont ainsi réunis de jeunes responsables politiques, des chefs d’entreprises, des journalistes, des intellectuels, des acteurs associatifs… A l’agenda de leur discussion: les phénomènes de radicalisation, la révolution numérique, la lutte contre le changement climatique, l’égalité hommes-femmes et le rôle de la culture. Lors de la première journée, et dans le cadre de la première table ronde sous le thème «Comment remporter le combat face à la radicalisation ?», les intervenants ont mis en relief la stratégie globale adoptée par le Royaume pour lutter contre toutes les formes de radicalisation. Laquelle stratégie se base notamment sur un travail de fond sur les programmes scolaires et la formation des imams et des mourchidates.

Les intervenants ont tenu à saluer la teneur universelle du discours royal à l’occasion de la célébration de la Révolution du Roi et du Peuple dans lequel le Souverain a consacré une large partie à la question du jihad et où il a promu l’Islam modéré, avant d’ajouter que ce discours a eu un large écho international. Lors de la deuxième table ronde, le thème de la société numérique a été abordé avec la participation notamment de Mamoun Bouhdoud, ministre délégué auprès du ministre de l’industrie. Lors de cette table ronde l’intervention du ministre a été focalisée sur l’importance de savoir comment anticiper la numérisation de l’économie, d’où la Stratégie Maroc Digital 2020.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *