Fouad Akesbi, un expert-comptable engagé

Fouad Akesbi,  un expert-comptable engagé

Chiffres, comptes, finances, expertise comptable, conseil…. Fouad Akesbi connaît parfaitement ce monde. Pour lui, c’est plus qu’une profession. C’est une passion qu’il vit depuis son jeune âge. Ce penchant pour les comptes l’a hérité de son défunt père. «J’ai été toujours proche de mon père, un notable à Fès. Il me considérait à la fois son confident et son collaborateur. Compte tenu de cette  relation, mon chemin était préalablement connu», dévoile à ALM Fouad Akesbi. Ce dernier a choisi la France comme destination pour forger sa carrière. Son choix s’est opté sur Toulouse  où il a entamé sa première expérience professionnelle. Ce premier stage consistait à remplir diverses missions dont  la supervision de la comptabilité, l’audit et le commissariat aux comptes. Le passage en France était bien fructueux. Durant 8 ans de résidence, M. Akesbi a maîtrisé les dessous de la profession. Animé par son patriotisme, il décide de rentrer au Maroc. «Je disposais de tous les atouts pour exercer mon métier en France. Or, mon amour pour ma patrie m’a poussé à apporter ma pierre à l’édifice et de contribuer effectivement à l’émergence du métier de l’expert-comptable», souligne M. Akesbi.
Après avoir intégré la direction des impôts, il décide de se lancer à l’aventure et crée en 1982 son premier cabinet de conseil et d’expertise conseil. Quelques années plus tard, M. Akesbi se joint à ses compagnons d’études et fondent ensemble  un autre cabinet dont la mission s’est un peu élargie. «Mes deux  associés et moi travaillions à l’époque dans l’enseignement supérieur. Notre collaboration s’inscrit dans l’optique de promouvoir notre profession», déclare M. Akesbi. Son engagement l’a conduit à militer pour l’organisation du métier de l’expert-comptable sur le plan national. Ainsi, Fouad Akesbi a franchi le seuil de nombreuses instances. «Depuis 1996, j’ai intégré le conseil national des experts-comptables. Au fil des années, j’ai occupé plusieurs postes notamment la présidence actuelle de la commission juridique et fiscale», raconte-t-il. La profession de l’expertise comptable est en phase de connaître de profondes mutations. «L’expertise comptable est un exercice polyvalent. Cependant, ce n’est qu’une partie de cette profession qui est réglementée au Maroc, à savoir la certification de comptes», souligne M. Akesbi . Et de poursuivre  que «les réformes apportées à ce secteur nous permettrons d’évoluer dans le bon sens et de s’aligner aux pays qui nous ont devancé». En plus de son pragmatisme, Fouad Akesbi est également connu  par son sens de partage, de générosité et d’altruisme. Cet expert-comptable est un maillon d’une chaîne à vocation sociale et caritative. Membre du Rotary international club, Fouad Akesbi se dévoue pour venir en aide aux nécessiteux et défendre l’intérêt général du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *