France : 3% de croissance pour les 5 prochaines années

Les deux principaux candidats à la présidentielle française tablent sur 3% de croissance moyenne pour les cinq ans du mandat qu’ils briguent, mais les experts sont sceptiques. Le président sortant, le conservateur Jacques Chirac, et l’actuel premier ministre, le socialiste Lionel Jospin, ont pourtant besoin d’une économie en bonne santé pour financer leurs programmes, qui différent peu et prévoient des allégements fiscaux, la poursuite de la lutte contre le chômage et l’exclusion, et le maintien du principe de la semaine de 35 heures.
Un économiste du groupe Natexis banques populaires, Marc Touati, a exprimé des doutes sur un dynamisme économique aussi constant. «Si la croissance a été de 3,3% par an de 1998 à 2000, elle n’a été que de 1,1% de 1990 à 1997, rappelle-t-il. Autrement, dit, si la France réalise une croissance de 2 à 2,5% jusqu’en 2005, ce sera déjà une bonne performance». Le directeur de la conjoncture de l’INSEE (institut français de statistiques), Michel Devilliers, observe que « sur le long terme, le taux de croissance tendancielle de l’économie française est de 2,5%. on peut être au-dessus ou en-dessous », commente-t-il prudemment. L’actuel gouvernement lui-même, en envoyant en décembre ses prévisions à Bruxelles pour 2003-2005, avait privilégié le scénario de croissance à 2,5% en moyenne sur cette période, plutôt que celui à 3%.
Dans les QG de la campagne électorale, l’optimisme est toutefois de mise. «Nous atteindrons ces 3% d’autant plus facilement que les baisses d’impôts que nous ferons stimuleront l’économie», a assuré à l’AFP Jean-François Copé, chargé des questions économiques pour la campagne de M. Chirac.
Didier Migaud, porte-parole de M. Jospin pour les questions fiscales et budgétaires, se dit, lui aussi confiant dans une croissance moyenne de 3%. Le passé plaide pour le gouvernement et sa stratégie budgétaire en triangle ? Dépenses publiques maîtrisées, baisse des impôts et réduction du déficit budgétaire», a-t-il déclaré à l’AFP.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *