Freelance.com se positionne

Mohamed Benboubker est le prototype du manager qui ne recule devant rien. Il suffit juste de voir sa manière de parler aux autres. Toujours sûr de lui…même si, on essaie de le déstabiliser. Il faut dire que cet informaticien de formation a eu beaucoup de chance.
Chose que reconnaît sans aucun complexe. Son mérite, c’est d’avoir saisi les opportunités. Quand il a décidé de fonder la filiale de Freelance.com au Maroc, entreprise française qui gère un réseau mondial de professionnels indépendants de l’informatique, de la communication et du consulting. Il ne savait que ça allait marcher à ce point. Du moins, si l’on en juge par ses propos. La création de la filiale en octobre 2000 a été concrétisée à un moment où la maison-mère traversait une zone de turbulence mais qui n’a pas trop longtemps.
Concrètement, le produit de Freelance.com consiste à mettre à la disposition des entreprises souhaitant franchir le cap de l’externalisation de certaines de leurs activités, des consultants spécialisés dans les domaines de l’informatique, de la communication et du consulting. Attention, il ne faut pas confondre les prestations de la structure en question avec celles d’une agence de communication ou d’un cabinet de conseil. Pour l’année 2001, la filiale marocaine de Freelance.com a clôturé l’exercice avec un chiffre d’affaires de 8 millions de DH contre 1 million de DH en 2000. « Des résultats correspondant aux prévisions », indique M. Benboubker. Et d’ajouter que l’entreprise compte doubler ses performances pour l’année en cours. Au niveau international, Freelance.com qui vient de finaliser sa restructuration juridique et financière a réalisé un chiffre d’affaires estimé à près de 28 millions d’euros en 2001, soit une hausse de 65% par rapport à l’année 2000. L’entreprise détient désormais à 100% toutes ses filiales que ce soit en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en Suisse ou au Maroc.
Aujourd’hui, la filiale marocaine Freelance.com met les bouchées doubles sur le consulting. Selon “son patron”, cette branche participe à hauteur de 5% dans le chiffre d’affaires de l’entreprise. Nous allons mettre les moyens pour la propulser ». Le portefeuille de Freelance.com Maroc est constitué de banques et d’assurances et les intégrateurs. La branche informatique participe à hauteur de 70% de son chiffre d’affaires. Quant à la participation du pôle de la communication, elle est de l’ordre de 25% dans les résultats de l’entreprise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *