Fusion des cimentiers Holcim et Lafarge: Toujours pas effective au Maroc

Fusion des cimentiers Holcim  et Lafarge: Toujours pas effective au Maroc

«La fusion n’est pas encore effective au Maroc, nous continuons à travailler comme deux entités distinctes. Et à aujourd’hui, nous ne pouvons communiquer aucune date précise relative à l’opérationnalisation de cette fusion dans le pays», c’est ce qu’a souligné Rachid Seffar, directeur général de Holcim Maroc, lors d’une conférence de presse tenue vendredi 18 septembre dernier à Casablanca pour la présentation de ses résultats semestriels du cimentier à fin juin 2015.

Cependant, il n’a pas manqué de relever que «des négociations sont actuellement en cours à l’échelle du siège international pour définir le schéma stratégique de la fusion au Maroc».
Cependant, M. Seffar a laissé entendre que cela pourrait se faire entre mi-décembre et mi-janvier, avant de trancher, «nous n’avons pas encore de dates précises à vous communiquer».

A noter qu’une fois la fusion finalisée, l’opération devrait donner naissance à un groupe implanté dans 90 pays, leader mondial du ciment, du béton et des granulats. Il devrait alors réaliser un chiffre d’affaires d’environ 27 milliards d’euros et compter près de 115.000 collaborateurs. Le groupe sera coté au CAC 40, avec une capitalisation boursière de plus de 40 milliards d’euros.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *