Gains substantiels à la Bourse

«De nouveaux seuils de performances ont ainsi été franchis à l’approche des publications des résultats semestriels», estiment les analystes de la BMCE Capital Bourse dans leur bulletin mensuel du mois d’août. L’évolution du marché marocain s’est opérée, selon les analystes, en deux phases. Une phase de hausse timide où la Bourse des Valeurs de Casablanca emprunte un mouvement en dents-de-scie, tout en s’orientant favorablement. Une autre phase de sursaut marquée, lors de la dernière semaine de ce mois a permis, par un bon comportement des grandes capitalisations et un relèvement sensible des niveaux de gains cumulés par le marché casablancais depuis le début de l’année. Ainsi, à l’issue du huitième mois de l’année, l’indice global de capitalisation marque une progression de 4,94% à 3 696,45 points, portant sa performance annuelle au-dessus de la barre des 24% à 24,02%. De son côté, le Most Active Shares Index (MASI) prend 5,11% pour se fixer à 3 058,43 points. À ce niveau, le MADEX laisse apparaître un bénéfice annuel de 21,72%. «Notre sélection des valeurs phares affiche, quant à elle, un profit de 34,6% depuis le 1er janvier 2003» signalent les analystes. La capitalisation boursière s’améliore, par conséquent, de plus de 5 milliards, atteignant 108,0 milliards de DH. Le volume transactionnel mensuel s’est élevé à 1759 millions de DH, en amélioration notable par rapport au même mois de l’année précédente. Ainsi, le Marché de gré à gré a brassé 1397 millions de DH contre seulement 28 millions de DH une année auparavant. La transaction la plus importante enregistrée sur ce compartiment a concerné le Holding ONA, dont 5,1% du capital s’est échangé, drainant un volume d’affaires de1 336 millions de DH. Parmi les faits saillants du mois, la CTM qui rejoint le réseau international Eurolines Organization. Son objectif est de développer l’activité de transport à l’international sans s’engager dans une politique coûteuse d’ouverture de lignes. À noter, que 889 028 actions du Holding ONA, soit 5,1% de son capital, ont changé de mains au cours unitaire de 750 DH. L’acquéreur serait le Groupe ERGIS qui aurait porté sa participation dans le capital du Holding à 18,5%. La société de conseil en informatique IB Maroc.com fait ressortir des réalisations 2002-2003 en dégradation. En dépit de la progression de 11,4% à 191,1 millions de DH du chiffre d’affaires, le résultat d’exploitation se détériore de 60,0% à 6,7 millions de DH reflétant une mauvaise maîtrise des charges d’exploitation. La marge opérationnelle se contracte, par conséquent, de 6,3 points à 9,8%. En outre, malgré les appréciations respectives de 68,9% à -1,6 millions de DH du résultat financier et de 39,1% à MAD -1,4 millions du résultat non courant, le résultat net chute de 59,4% à 2,5 millions de DH. La marge nette s’affaisse de 2,3 points à 1,3%. À suivre aussi, Longometal Afrique qui au 30 juin 2003, dégage un chiffre d’affaires semestriel de 62,4 millions de DH, en retrait de 33,0% par rapport à la même période de l’année précédente, faisant suite aux actions entreprises pour la restructuration de son réseau commercial. Le résultat d’exploitation s’établit, quant à lui, à -4,7 millions de DH contre -5,4 millions de DH au 30 juin 2002. En définitive, le résultat net s’établit à 1,0 million de DH, intégrant vraisemblablement des éléments non récurrents, contre une perte de 10,8 millions de DH au premier semestre 2002. «Rappelons qu’une Opération Publique de Rachat -OPR- serait prochainement réalisée par la SNI dans l’objectif de radier la valeur de la cote» concluent les analystes BMCE Capital Bourse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *