Gazoduc Nigeria-Maroc : Les modalités de coopération avec la CEDEAO examinées

Gazoduc Nigeria-Maroc : Les modalités de coopération avec  la CEDEAO examinées

Le projet de Gazoduc Nigeria-Maroc était au cœur d’une réunion à Abuja.

Une délégation conduite par Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), a participé, mercredi à Abuja, à une réunion avec la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), organisée par la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

L’objectif étant de présenter officiellement le projet de Gazoduc Nigeria-Maroc et d’examiner les modalités de coopération entre la CEDEAO et les deux parties pour la réalisation de ce projet. Le directeur de l’énergie et des mines de la CEDEAO a indiqué dans son intervention que l’énergie constitue une priorité pour l’organisation et que celle-ci a développé une stratégie visant l’instauration d’un marché intérieur intégré de l’énergie, affirmant à la même occasion que la CEDEAO se réjouit de l’initiative du Maroc et du Nigeria en ce qui concerne le Gazoduc reliant les deux pays et desservant plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest. Il a souligné à cet égard les excellentes relations qui lient le Maroc à la CEDEAO et à ses États membres et a déclaré que la CEDEAO est disposée à travailler de concert avec le Nigeria et le Maroc pour la réalisation de ce projet structurant.

Le directeur de l’énergie et des mines de la CEDEAO, qui souhaite que le Gazoduc Nigeria-Maroc prenne en compte les projets en étude dans la sous-région pour développer des synergies, a souligné que le Gazoduc Nigeria-Maroc, en tant que projet trans-régional fédérateur, contribuera à atteindre les objectifs d’intégration et d’accélération du développement économique poursuivis par la CEDEAO, mais aussi à assurer des débouchés pour le gaz produit en Afrique de l’Ouest vers les marchés européens. La réunion, au cours de laquelle un exposé sur les principales conclusions de l’étude sur le projet de Gazoduc conduite par un cabinet de consulting international, a été présenté aux participants, a aussi porté sur les modalités de collaboration de la CEDEAO à la réalisation de ce projet. Par ailleurs, un mémorandum d’entente entre la NNPC/ONHYM et la CEDEAO portant sur les modalités de cette coopération sera proposé à la signature entre les deux parties.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *