GDF Suez tente à nouveau d’acheter le Groupe Power

GDF Suez tente à nouveau d’acheter le Groupe Power

 

Le groupe français d’énergie GDF Suez négocie de nouveau une prise de contrôle de son concurrent britannique International Power, ont confirmé lundi les deux groupes, après l’échec en début d’année d’une première tentative de rapprochement. Des «discussions préliminaires ont été engagées concernant un éventuel rapprochement entre International Power et les activités Energie International (hors Europe) et certains autres actifs au Royaume-Uni et en Turquie» de GDF Suez, ont annoncé les deux groupes dans des communiqués distincts mais à la formulation quasi-identique. Ces discussions, si elles aboutissent, conduiraient à la création d’un groupe International Power élargi qui resterait coté à la Bourse de Londres et dont GDF Suez serait l’actionnaire majoritaire, ont précisé les deux sociétés. L’opération se ferait via l’émission d’actions International Power au profit de GDF Suez. Les deux groupes ont ainsi confirmé des informations publiées dimanche par le Financial Times sur son site Internet. Le quotidien n’avait pas précisé quel montant GDF Suez pourrait offrir pour s’emparer du groupe britannique, mais selon lui, le rachat pourrait inclure une part en numéraire, alors que la tentative avortée en début d’année ne prévoyait qu’un apport d’actifs. Et pour contenter ses actionnaires, International Power pourrait leur verser un dividende exceptionnel, en cas de rachat par le groupe français, avait ajouté le FT. Les deux groupes ont indiqué, comme les y oblige la règlementation boursière britannique, qu’il n’y avait aucune garantie qu’un accord soit conclu, et ont ajouté qu’ils communiqueraient à nouveau «dès que l’évolution des discussions le justifiera».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *