Gestion de la relation client : Falotti : «Le software est fini»

ALM : Que proposez-vous au juste aux entreprises marocaines ?
Piero Falotti : Nous offrons des applications de gestion de clientèle réservées aux forces de ventes des entreprises. Note particularité réside dans le fait que nos applications sont adossées à Google, ce qui facilite le travail au quotidien des commerciaux.
Nos applications ne nécessitent ni installations, ni logiciels, ni téléchargements.
Nous offrons généralement ce service moyennant 50 euros mensuellement. Une sorte d’abonnement que les entreprises peuvent suspendre à n’importe quel moment en cas d’insatisfactions. Nos comptons déjà 35.000 entreprises clientes à travers le monde.

Quelle est votre valeur ajoutée ?
La force de Salesforce.com réside, et comme le montre d’ailleurs notre logo, dans le non recours aux logiciels. Dans la gestion des forces de ventes, nous annonçons que le temps du software, c’est fini. C’est ainsi que nous sommes, aujourd’hui, le leader des solutions de gestion de la relation client (CRM) à la demande. Le premier noyau de cette entreprise a vu le jour en 1999 à San Francisco dans le pôle des industries de pointe, la Silicon Valley.

Quels sont vos marchés-cibles ?
Tous les services de ventes sont concernés par cette nouvelle offre. Notre application est flexible et facile à adapter à tous les domaines, même aux médias.
Dans le segment des CRM, nous avons d’ores et déjà 50 % de part de marché, avec un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars enregistré au cours de l’année précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *