Gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine

Au début des années 80, la conception du premier logiciel CAO bâtiment marocain allait ouvrir à une équipe de chercheurs marocains les portes du marché international. Dans la foulée, une entreprise est créée en France avec 50% de capitaux marocains. La vente du logiciel CAO bâtiment explose avec une couverture commerciale dans douze pays. Ce qui d’ailleurs, vaut à la jeune entreprise, le Grand prix français de l’informatique et de la construction. En 1986, c’est le retour aux origines. Le bâtiment est l’un des secteurs prioritaires au Maroc. La création d’Involys au Maroc, avec 100% de participations marocaines, répond d’abord à un besoin de proximité. Depuis, Involys ne cesse d’innover et de mettre sur le marché des produits toujours mieux adaptés et plus performants. Le prix de l’innovation des logiciels professionnels remporté au Maroc en 1996 couronne dix années d’activité. Toujours à vocation internationale, Involys est resté actif en dehors du pays. Ainsi, plusieurs accords de partenariat sont conclus en 1997, sur le marché canadien en ce qui concerne notamment la réalisation des sites de référence. En 2000, le tour de table de l’entreprise s’agrandit avec l’entrée de Upline Technologies, société active dans le Capital risque. L’ONA, premier groupe privé marocain, y fera son entrée une année plus tard, donnant plus d’assise et plus d’ouverture à Involys. Aujourd’hui, l’organigramme de l’entreprise ne laisse pas de place au mystère concernant ses orientations. Sur une équipe de 45 personnes, 26 sont dédiées exclusivement à la section R&D (Recherche et développement) qui mobilise un budget conséquent de 3,7 millions sur un capital de 24,6 millions. Dans le domaine des solutions informatiques, c’est l’une des sociétés marocaines les plus présentes dans le monde avec quelque 5 600 licences en circulation dont 400 environ au Maroc. Le domaine d’intervention d’Involys englobe aussi bien la gestion et la promotion immobilière, l’industrie et les grandes entreprises, que le Secteur financier (banques, assurances, courtiers, sociétés de crédit…), Les administrations et bien sûr les BTP qui, avec le UP manager trouvent une solution pratique pour la gestion du patrimoine. L’évaluation du patrimoine dans ses différentes composantes est le casse-tête quotidien des gestionnaires au sein d’une entreprise publique ou privée. Plus qu’un problème de gestion, faire l’état des différents éléments du patrimoine physique (terrains, bâtiments, installations techniques, etc…), est un obligation légale souvent non respectée. Dans le marché, les solutions pratiques son rares. Le Up Manager Praxis lancé par Involys voilà plusieurs années a gagné ses lettres de noblesse aussi bien au Maroc qu’à l’étranger grâce à sa simplicité. L’approche donne la priorité à la connaissance de l’existant, en se basant sur les informations les plus pertinentes, rassemblées de manière naturelle sur les lieux de chaque composant du patrimoine. Les informations sont canalisées ensuite par Up Manager qui assure l’organisation par site et par nature du patrimoine puis traduites en un ensemble de modules de calcul et d’analyse. Dès lors, la programmation et la planification budgétaire sont à la portée de tous. La puissance de simulation et la précision dans les projections, guide la décision de tout manager qui souhaite faire de la gestion de patrimoine un levier de performance pour son institution. Le passage de la programmation à une gestion opérationnelle représente l’application des options de la stratégique patrimoniale retenue. Les multiples tableaux de bord et reporting permettent aux décideurs de suivre les indicateurs de performance choisies et de les guider dans leurs décisions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *