Gestion des centres d’immatriculation des véhicules: Mohamed Boulif discute des enjeux

Gestion des centres d’immatriculation des véhicules: Mohamed  Boulif discute des enjeux

Une réunion a été tenue dans ce sens mercredi 28 janvier 2015 et à laquelle a pris part Mohamed Najib Boulif, ministre délégué auprès du ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, chargé du transport. Dans son intervention, le ministre a mis le cap sur les avancées observées dans ce sens.

Après avoir passé en revue les dispositifs du contrat scellé avec «Assiaqa Card», M. Boulif s’est penché sur les réalisations du programme national visant la construction et l’aménagement de centres d’immatriculation des véhicules. Le ministre a dans ce sens mis le point sur les contraintes et les perspectives visant à augmenter la performance du secteur et répondre aux besoins des usagers.

Pour un investissement de 18 millions de dirhams, trois circuits d’examen d’application pour l’octroi de permis de conduire ont été aménagés à Meknès, Fès et Mohammedia, et ce conformément au circuit pilote de Rabat. En données chiffrées, le ministère dispose de 63 centres d’immatriculation ainsi que de 7 annexes dédiées aux passages d’examen et d’enregistrement de véhicules. En répartissant ces unités, M. Boulif indique que le Maroc dispose de 6 grands centres avec une capacité d’accueil de 500 demandeurs par jour. Aussi, 35 centres moyens sont implantés dans le Royaume accueillant quotidiennement entre 92 et 400 demandeurs contre 22 petites unités moyennant une capacité d’accueil de 92 demandeurs par jour. En termes d’effectif, les centres emploient près de 574 fonctionnaires à travers le Royaume.
De même, 8 centres ont été récemment construits respectivement à Sidi Kacem Mohammedia, Sidi Slimane, Rabat , Oujda, Settat, Laâyoune et Dakhla. Aussi, 13 autres ont été aménagés à : Souk Larbaâ, Khouribga, Azilal, Azrou, Lefkih Ben Saleh, Khenifra, Taza, Kalâat Sraghna et Kénitra. 2015 connaîtra, par ailleurs, l’aménagement de 10 autres centres. Les localisations choisies seront selon M. Boulif à Oued zem, Béni Mellal, Safi, Ouarzazate, Bouaârfa, Khemisset, Marrakech, Taroudant, Inzegen et Tétouan. Le ministre a, en outre, souligné que des études techniques sont en cours d’élaboration concernant 7 centres se situant à Berkane, Tan Tan, Sémara, El Jadida, Benslimane, Chefchaouen et Sidi Bennour.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *