Ghassen Belhadj Jrad : «Notre adossement au groupe Integra Partners est une référence»

ALM : Integra Bourse opère sur le marché financier marocain depuis à peu près deux mois. Que recouvre, au juste, l’activité de cette société?
Ghassen Belhadj Jrad : D’abord, nous tenons à préciser que nous ne sommes pas dépositaires de titres. Il y a eu une certaine confusion dans ce qui a été rapporté par certains supports de presse, mais l’agrément que nous avons est valable uniquement pour la négociation en Bourse, donc l’intermédiation boursière et la gestion individuelle sous mandat.

Que pensez-vous du marché boursier marocain?
Le marché boursier marocain est relativement mature par rapport à ses semblables (Afrique et région MENA). La profonde stratégie d’implication des institutionnels du côté de la demande et des sociétés émettrices du côté de l’offre commence à apporter ses fruits comme en témoigne le volume généré par les institutionnels et le rythme d’évolution du nombre des sociétés introduites à la cote. D’un point vue valorisation, la relative cherté de la place marocaine relayée par nombre d’observateurs externes est à corriger par le retraitement des niveaux de valorisation des titres les plus chers qui tirent la moyenne du Marché vers le haut. Cela veut dire qu’il reste encore des opportunités à saisir et que la correction même si elle est inévitable, à un moment ou un autre, ne risque pas de toucher tous les titres de la même manière. De toutes les façons le retour de croissance du PIB attendu en 2008, d’une part, le maintien actuel des taux d’intérêts à des niveaux faibles et l’amélioration des résultats des sociétés du Masi combinés au maintien du rythme d’arrivée de papier frais à la cote constituent de bon supports pour la justification de cette valorisation exceptionnelle.

A priori, vous donnez une grande importance au segment des petits porteurs. Que pouvez-vous nous en dire?
Je préfère parler de particuliers au sens large que de petits porteurs. En fait ce positionnement est choisi pour accompagner notre démarrage parce que c’est ce que nous savons faire de mieux de par l’expérience depuis 15 ans de notre société mère dans ce créneau. Cela ne voudrait pas dire que nous ne serons pas dans la mesure de servir d’autres catégories de gros investisseurs. La preuve,  c’est que nos prévisions de chiffre d’affaires se basent à 70% sur le volet des investisseurs étrangers et comptes gérés sous mandat (qui sont par définition gros comptes). Par ailleurs, nous pensons que la rampe de lancement de notre activité et la mise à l’épreuve de notre qualité de service se traduiront par l’offre d’un service de proximité à la frange d’épargnants les moins prisés par les sociétés de Bourse existantes, à savoir les particuliers. C’est un pari difficile certes, mais nous comptons bien nous y investir et le réussir grâce aux moyens matériels, techniques et humains dont nous nous sommes dotés.

Que représente pour vous votre adossement au groupe Integra Partners?
Notre adossement au groupe Integra Partners est une référence très importante, d’abord pour son «track record» dans le métier d’intermédiation en Bourse de gestion d’actif et d’ingénierie financière et ses réussites régionales dans ses différentes lignes de métier, mais aussi pour l’implication et l’apport de ses équipes dans notre projet Integra Bourse à travers l’encadrement de nos équipes et les échanges vertueux d’expériences et de know how.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *