Giulio Frascatani: «Les relations Maroc-Italie sont au beau fixe»

Giulio Frascatani: «Les relations Maroc-Italie sont au beau fixe»

Entretien avec Giulio Frascatani, président de la Chambre de commerce d’Italie au Maroc

C’est jeudi dernier que la 7ème édition du Médinit Expo a débuté. Se poursuivant jusqu’à ce samedi, l’événement qui accueille près de 80 entreprises italiennes signe, une fois de plus, l’engagement des officiels italiens à développer le business avec le Maroc. Un business qui ne date pas d’hier. La Chambre de commerce d’Italie vient, en effet, de fêter, il y a quelques semaines, son centenaire au Maroc. Et c’est bien dans ce contexte que Giulio Frascatani revient sur les faits marquants de l’activité de ladite institution et les perspectives pour développer les relations bilatérales.   

ALM : La Chambre de commerce italienne vient de fêter, il y a quelques semaines, ses 100 ans d’existence au Maroc. Quels sont les faits marquants de ces dernières années?

Giulio Frascatani : Les faits marquants de ces dernières années sont bien sûr les deux éditions de Médinit, en l’occurrence Expo et Agro, qui ont obtenu des résultats très satisfaisants, comme chaque année. Essentiellement, nos principales activités sont bel et bien les foires que nous organisons et les délégations italiennes en visite au Maroc. Je citerais, dans le cadre de la première catégorie, les Salons Vicence Oro, Sigep et Expo Comfort. Nous venons, par ailleurs, de célébrer le centenaire de la Chambre de commerce. Ce fut l’occasion de mettre en avant la célèbre marque de mode Liu-Jo lors d’un défilé de mode.

Plusieurs marques italiennes nous ont suivis telles que Alfa Romeo à travers son exposition de voitures, Vespa, la banque italienne Ubibanca, Enel Green Power, Pegasus et Auricchio.

Quelle est votre stratégie globale pour développer le business entre les entreprises italiennes et marocaines ?

Notre rôle est de mettre en contact les sociétés italiennes et marocaines. Notre stratégie est de maintenir le cap des relations déjà nouées et d’en développer d’autres au rythme des opportunités et des échanges. La Chambre est, en quelque sorte, un Observatoire qui permet de guider les entreprises de part et d’autre des deux rives. Observatoire parce qu’elle est toujours attentive aux tendances et aux évolutions des marchés, de la société et des conditions générales des deux pays. Guide, parce qu’elle est capable d’accompagner, d’aider et conseiller tous ceux qui se présentent dans les marchés visés par la coopération maroco-italienne.

Quels sont les secteurs clés sur lesquels repose ce développement ?

Les secteurs clés sont les secteurs couverts par les deux Médinit, à savoir le secteur de l’agriculture, le BTP, l’ameublement et design d’intérieur ainsi que le food et la mode.

Quels sont les moyens dont vous disposez pour accompagner les investisseurs italiens au Maroc ?

Déjà nous bénéficions d’une expérience de 100 ans au Maroc, c’est dire que nous connaissons parfaitement les marchés de part et d’autre. La Chambre de commerce italienne peut compter sur de multiples sources pour collecter les informations dont elle a besoin. Ces sources ont aidé notre organisation depuis des années.

Le Médinit Expo en est à sa 7ème édition. Quelles sont vos attentes et celles de vos membres à son issue?

Cette année nous avons  ciblé et contacté encore plus de visiteurs que l’année précédente compte tenu des résultats satisfaisants afférents aux dernières éditions.  L’événement qui au départ ne comptait que 20 exposants lors de la première édition en est maintenant à près d’une centaine cette année. C’est dire l’engouement enregistré. Cet événement jouit, il faut le rappeler, d’une assistance de la Chambre de commerce italienne pour faciliter la communication et les échanges entre les entreprises exposantes et les entreprises qui vont visiter l’exposition.

La 7ème édition de Médinit Expo, le Salon italien du design et des technologies pour l’aménagement d’intérieur et pour la construction se tient, en effet, du 27 au 29 du mois courant, au Parc d’Expositions de l’Office des changes à Casablanca. 80 sociétés italiennes leaders dans les secteurs de l’architecture, l’ameublement, l’aménagement, la construction, la sécurité, le marbre, la céramique, les énergies renouvelables sont présentes.

L’événement représente bel et bien un exemple de la qualité, du savoir-faire et de la meilleure tradition du «Made in Italy».

Quelle est votre projection à court terme?

Nous comptons développer les échanges économiques entre les entreprises italiennes et marocaines. L’échange culturel n’est pas exclu compte tenu des relations entre le Maroc et l’Italie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *