Grâce à un nouveau système technologique : Bombardier modernise la signalisation ferroviaire au Maroc

Grâce à un nouveau système technologique : Bombardier modernise la signalisation ferroviaire au Maroc

Les travaux avancent à grands pas. Bombardier Transport a atteint une étape importante dans ses projets de modernisation ferroviaire pour l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Après quatre mois d’exploitation réussie, le premier tronçon de 30 km Kénitra – Tabriquet de la ligne Kénitra – Rabat – Casablanca profite des bénéfices des technologies de pointe du système de contrôle ferroviaire Interelo 250 de Bombardier, une technologie qui a fait ses preuves dans le monde entier selon les responsables de l’entreprise. Cette ligne fait partie du programme de l’ONCF visant à accroître la capacité du corridor ferroviaire principal de passagers et de fret au Maroc entre Casablanca et Tanger, dans le cadre du programme national de promotion du développement des infrastructures et de la croissance économiques. Sur ce premier tronçon de 30 km mis en service le 31 juillet 2017, Bombardier a remplacé trois anciens systèmes par un seul système d’enclenchement informatique Bombardier * EBI * Lock 950 de dernière génération et de grande capacité. Selon la même source, grâce à des fonctionnalités de pointe, cette solution permet de gérer plus efficacement les circulations sur la voie pour des opérations ferroviaires rapides et plus sûres.

Au fur et à mesure de son déploiement qui se terminera en 2018, l’ensemble de la section Casablanca-Rabat-Kénitra, y compris ce système initial, sera mis à niveau pour répondre au standard européen de gestion du trafic ferroviaire ERTMS (Level 1) et ainsi permettre la circulation efficace des trains et de réduire considérablement les temps de parcours sur la ligne, rassure Bombardier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *