Grâce au port Tanger-Med: La ville du détroit, un pôle logistique par excellence

Grâce au port Tanger-Med: La ville du détroit, un pôle logistique par excellence

La ville du détroit réussit à se positionner grâce au port Tanger-Med ainsi que les différentes zones d’activités et de service, comme un pôle logistique par excellence.

C’est ce qui a été affirmé lors de la 3ème rencontre hispano-marocaine de transport et logistique, dont les travaux ont pris fin le 6 mars.

Organisée par la Chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger, en collaboration avec l’ambassade d’Espagne au Maroc, cette rencontre de deux jours, qui s’est tenue sous l’égide du ministère de l’économie et compétitivité d’Espagne, a connu la participation des représentants de plus d’une centaine de sociétés marocaines et espagnoles.

Intervenant à cette occasion, l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, José de Carvajal Salido, a souligné l’importance de Tanger en tant que pôle logistique, offrant pour les investisseurs de grandes opportunités d’affaires. Et depuis sa mise en service, le complexe portuaire Tanger-Med s’impose de plus en plus comme un levier de «développement des relations commerciales entre les deux rives Nord et Sud du détroit de Gibraltar», a-t-il souligné. M. de Carvajal a tenu à rappeler que le complexe portuaire Tanger-Med, situé à la croisée des plus grandes routes maritimes, a joué un rôle majeur en faveur du renforcement de l’ouverture du Maroc vers l’extérieur.

Et dans le cadre du renforcement de la coopération hispano-marocaine, cette grande plate-forme multimodale poursuit le processus de développement «de ses connexions avec les principaux ports et plateformes logistiques en Espagne, particulièrement ceux de Barcelone, Cádiz et Algésiras», a-t-il dit. Même son de cloche pour Mehdi Tazi Riffi, directeur général de la Tanger Free Zone (TFZ), qui a mis l’accent sur l’importance du port Tanger-Med en tant que platesforme logistique et industrielle par excellence. Et parmi les projets qui sont destinés à renforcer la compétitivité logistique de la ville, «les zones industrielles de la plate-forme Tanger-Med, développées sur une assiette de près de 1.200 ha», a-t-il affirmé. 

Notons que la zone franche de Tanger, mise en service en 1999 et présentée comme un vrai modèle de réussite, est liée par un accord de partenariat et de coopération avec le Consortium de la zone franche de Barcelone. Signé en mai 2013, «cet accord vise à renforcer les synergies industrielles entre les deux plates-formes et offrir les opportunités de développement pour les industriels qui cherchent à investir au niveau de Tanger-Med», a expliqué Tazi Riffi. Soulignons que la zone franche de Barcelone a pour mission principale la promotion et le développement de projets innovants dans les secteurs immobilier, logistique et technologique.

Selon Jordi Cornet, délégué du Consortium de cette zone, celle-ci dispose d’une grande superficie (12 millions de m2), dont une grande partie n’est pas encore exploitée. Adossée au port de la ville, cette zone veut «jouer le rôle de porte d’entrée vers les pays d’Europe du Nord», a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *