Grande annonce à la 4e édition du prix du micro-entrepreneur: Le Maroc améliore son classement mondial

Grande annonce à la 4e édition du prix du micro-entrepreneur: Le Maroc améliore son classement mondial

Le Maroc a amélioré son positionnement dans la sphère de la microfinance et de l’inclusion financière. Il aurait avancé en 6 ans d’une vingtaine de places. Le Royaume est ainsi passé du 40e rang en 2009 au 14e en 2015

A l’heure où le Maroc bâtit le socle d’une économie sociale et solidaire, la microfinance s’illustre comme levier d’inclusion financière et outil performant de développement humain. Un développement qui se traduit aussi bien au niveau national qu’international. Le Maroc a, en effet, amélioré son positionnement dans la sphère de la microfinance et de l’inclusion financière.

Ceci a été clairement démontré par les places gagnées au classement mondial. Le «global microscope index 2015», élaboré par «The economist intelligent units», confirme pleinement cette tendance. Le Maroc aurait avancé en 6 ans d’une vingtaine de places. Il est ainsi passé du 40e rang en 2009 au 14e en 2015.

Sur le terrain cette dynamique est traduite par un engouement dépassant même celui du système bancaire classique. «Le taux de satisfaction de la clientèle dans le secteur de la microfinance est mesuré à hauteur de 67% au moment où le taux du secteur bancaire est de 41%», indique dans ce sens Mohamed Mazouri, directeur délégué de la Fédération nationale des associations des microcrédits (FNAM). Selon M. El Mazouri, la performance sociale de la microfinance se situe, actuellement, à des niveaux supérieurs. Le secteur se veut l’un des principaux pourvoyeurs d’emplois, soit la création de 6.600 postes directs et 1 million d’emplois indirects. L’encours a dépassé à fin 2015 les 6 milliards de dirhams, une enveloppe desservie plus dans le rural enclavé que dans le milieu urbain

Le secteur intègre pleinement l’approche genre dans sa structure. Sur les 900.000 bénéficiaires recensés, 60% sont des femmes. C’est d’ailleurs cet effectif qui est consacré depuis 2012 pour son abnégation et sa réussite. Ils sont 29 candidats à être primés cette année pour avoir amélioré leurs conditions de vie à travers la création d’une activité à forte valeur ajoutée. La quatrième édition du prix national du micro-entrepreneur, tenue jeudi 7 avril à Casablanca, est venue renforcer la compétitivité dans un secteur en plein essor. «Le prix est devenu un rendez-vous incontournable de consécration et d’échange autour des solutions porteuses au profit des micro-entrepreneurs», indique dans ce sens Youssef Errami, directeur exécutif du Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire (CMS) .
Le prix, co-organisé par le CMS et la FNAM, élargit d’année en année ses horizons. Pour cette quatrième édition, le concours a connu l’introduction d’une nouvelle catégorie. Les organisateurs ont tenu cette année à attribuer le prix de la réinsertion aux ex-détenus ayant réussi leur intégration socio-économique grâce au Microcrédit.

La sélection cette année a été de plus en plus difficile. «Nous avons reçu cette année 163 candidatures. Pour pouvoir statuer de façon juste, nous avons procédé à des visites de terrain. Ces visites nous ont permis de mesurer de près la réussite du projet et son impact à la fois sur le micro-entrepreneur et son environnement», explique à cet effet Mohamed Grine, président du comité du jury.
Au fil des ans, le prix gagne un important appui institutionnel. Citi Foundation est l’un des fidèles partenaires de l’événement. D’ailleurs, il finance toute une catégorie du prix. A travers le «prix d’encouragement», Citi foundation encourage le micro-entrepreneuriat féminin au Maroc. «C’est une obligation pour nous de soutenir les femmes. Nous sommes fascinés par cet esprit d’entrepreneuriat qui se développe au Maroc, tiré par la stabilité du pays et aussi par les actions encourageantes menées sur le terrain», conclut à cet effet Walter Siouffi, directeur-général de Citibank Maghreb.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *