Grèce : le Qatar conclut un accord-cadre pour investir 5 milliards d’euros

Grèce : le Qatar conclut un accord-cadre pour investir 5 milliards d’euros

Le gouvernement grec, a annoncé vendredi, avoir conclu avec le Qatar un mémorandum de coopération en vue d’investissements qatariotes en Grèce à hauteur de 5 milliards d’euros dans plusieurs secteurs, dont le tourisme et l’énergie. «Le Qatar Investment Authority certifie son intention d’investir en Grèce à hauteur de cinq milliards d’euros dans les domaines du tourisme, des transports, des infrastructures, de l’immobilier et des énergies», a indiqué un communiqué du ministre d’Etat grec aux Investissements, Haris Pampoukis. Ce mémorandum, qui ne mentionne aucun projet concret, a été signé dans la nuit de jeudi à vendredi à New-York par M. Pampoukis et le directeur du Qatar investment authority, fonds souverain de l’émirat, en présence du Premier ministre grec, Georges Papandréou, et de l’émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani. «La perspective de coopération avec cet important fonds d’investissement reflète les résultats de l’effort du gouvernement grec pour rétablir la confiance des investisseurs sur les perspectives de l’économie grecque», souligne ce communiqué. Plongée dans une grave crise financière et la récession, la Grèce multiplie depuis des mois ses contacts avec les candidats aux investissements, notamment arabes et chinois, pour attirer des capitaux. L’accord prévoit la constitution d’un comité mixte de six membres, qui doit se réunir ces prochains mois pour mettre sur pied des projets précis, a-t-on appris auprès des services de M. Papandréou. «Il ne s’agit ni de créer une Las Vegas, ni de faire pousser des casinos», a relevé, vendredi, dans un point de presse le porte-parole du gouvernement, Georges Pétalotis, alors que les médias grecs émettaient des réserves sur le contenu des investissements envisagés. «Ce mémorandum est une preuve que quand nous travaillons systématiquement, il y a des résultats», a pour sa part commenté le secrétaire d’Etat grec aux Affaires économiques étrangères, Spyros Kouvelis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *