Groupe Attijariwafa bank : Un premier espace Libre-service bancaire à Kénitra

Groupe Attijariwafa bank : Un premier espace Libre-service bancaire à Kénitra

D’autres ouvertures sont prévues par le Groupe Attijariwafa bank

Attijariwafa bank poursuit l’inauguration de ses espaces Libre-service bancaire (LSB). La dernière en date remonte à jeudi soir à Kénitra dans son agence principale à l’avenue Mohammed V. «C’est le premier espace à Kénitra et il y en aura d’autres dans la ville», précise Mohamed Sekkat, directeur de la banque automatique au sein d’Attijariwafa bank. Comme il l’indique, les clients de la région, y compris ceux de la zone franche, trouveront leur compte dans un espace, ouvert jusqu’à 21 h, pour le dépôt de chèques d’Attijariwafa bank ou d’une banque confrère. «Le chèque peut être déposé par guichet jusqu’à 18 heures et considéré le jour J», détaille-t-il.

Selon ses dires, l’espace est aussi une expansion de l’agence qui reste ouverte. Si les 1.200 guichets outdoors ouverts 24/24 et 7/7 sont destinés à faire du retrait, les espaces LSB permettent de faire du retrait, le dépôt d’espèces et la remise de chèque. «C’est parmi les opérations les plus fréquentes qui se font en agence et que nous essayons d’externaliser vers une machine pour le confort de la clientèle», lance-t-il. L’orateur rappelle que 500 opérations de dépôt peuvent être faites par jour. D’où l’intérêt de ces espaces qui permettent de décharger l’agence et de faciliter la tâche au client.       

Outre ces horaires élargis, l’espace, doté d’un moniteur, est sécurisé et ouvert chaque jour. Aussi, l’opération se fait, selon ses dires, de manière plus simple. «Elle peut être faite avec sa carte bancaire ou une carte depoz donnée gratuitement par la banque. Si le client a un collaborateur ou un coursier, il peut lui donner cette carte. C’est une carte qui permet le dépôt d’espèces ou la remise de chèques», ajoute-t-il. L’orateur rappelle également que 100 espaces existent au Maroc. Ils sont partout. Entre Oujda, Larache, Tanger, Tétouan, Agadir, Dakhla et Laayoune, les espaces ne manquent pas. «Nous allons encore massifier. Nous allons finir l’année avec 130 espaces, voire plus. L’an prochain, nous avons d’autres ambitions intéressantes. L’objectif c’est de couvrir toutes les zones et villes du Maroc», poursuit-il.  De son côté, Mohcine Gharbi, directeur du réseau Kénitra Gharb, indique que ces espaces sont une véritable expansion des horaires. Un client, quelle que soit son agence, peut, selon ses dires, faire différentes opérations, notamment le versement de chèques, le change et le versement d’espèces avec les mêmes valeurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *