Groupe BMCE Bank : une croissance de 10% des capitaux propres

Groupe BMCE Bank : une croissance de 10% des capitaux propres

L’exercice 2009 a été marqué par une croissance soutenue du Groupe BMCE bank tant bien au niveau national qu’international. «Notre banque continue de créer de la richesse, malgré l’évolution, à la baisse de la croissance des résultats agrégés et consolidés», a déclaré Othman Benjelloun, président du Groupe BMCE Bank, lundi 29 mars 2010, à Casablanca à l’occasion de l’annonce des résultats annuels. «La BMCE Bank a enregistré une progression du Produit Net Bancaire avec un chiffre de près de 6,5 milliards DH atteint en consolidé», a souligné M. Benjelloun. De par cette performance, le PNB Groupe a progressé de 6,6%. Par ailleurs, le résultat brut d’exploitation a accru de 5,2%, soit un montant de 2,2 milliards DH atteint en consolidé. Pour sa part, le total bilan maintient son rythme de progression. Dans son intervention, M. Benjelloun a indiqué que «le total bilan tant au Maroc qu’en consolidé s’est élevé, en 2009, à 168 milliards DH contre 150 milliards DH enregistrés au titre de l’exercice 2008, soit une croissance de 12%». De même, les capitaux propres part du Groupe ont enregistré une croissance de 10% passant de 5,5 milliard DH en 2008 à 6,1 milliards DH en 2009. Par ailleurs, les ressources à la clientèle s’inscrivent dans cette tendance à la hausse, atteignant plus de 122 milliards DH en 2009. Les crédits à la clientèle, quant à eux, ont évolué de 9% par rapport à l’exercice précédent avec un montant de 93,5 milliards DH. Les revenus sont en amélioration constante à la BMCE Bank. La marge d’intérêt a augmenté de 3% enregistrant ainsi un montant de 4,2 milliards DH au moment où la marge sur commissions a atteint 1,2 milliard DH soit une hausse de 6%. Dans le même sens, le coût du risque s’est élevé à 1,1 milliard de dirhams soit plus de 12 fois le niveau observé en 2008. Ce résultat a entraîné un recul de 53,7% du résultat net part du Groupe à 385 millions DH contre 830 millions DH en 2008. En termes de perspectives, la BMCE Bank continue de tisser sa toile à travers le continent africain. Et ce, en scellant une alliance pour le développement avec Bank of Africa. «L’ambition étant de disséminer, à travers la quasi-totalité des pays africains, une panoplie de services bancaires de base jusqu’aux plus sophistiqués», a indiqué M. Benjelloun. Et de poursuivre qu’«il s’agit d’une alliance pour le développement des échanges et des investissements entre l’Afrique subsaharienne et la région maghrébine. L’enjeu est de nourrir des projets d’infrastructure, d’équipement et d’investissement en ce continent». En outre, la BMCE Bank augmentera la participation de Crédit Mutuel-CIC dans son capital à 25%. Comme elle compte opérer une augmentation de capital suplémentaire, réservée au personnel, de 3% libérable en deux tranches en 2010 et 2012 avec 1,2 milliard de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *