Guelmim : Le programme des projets de développement prioritaires avance à hauteur de 59%

Guelmim : Le programme des projets de développement prioritaires avance à hauteur de 59%

Il est censé répondre aux attentes de la population du monde rural

Le siège de la wilaya de la région de Guelmim-Oued-Noun a abrité dernièrement une réunion du comité de pilotage chargé du suivi de la convention de partenariat pour le financement du programme des projets de développement prioritaires dans les collectivités territoriales de la province de Guelmim consacrée à l’examen du bilan de ces projets et leur état d’avancement, et pour mettre le doigt sur les obstacles qui entravent la réalisation de certains projets programmés.

Lors de son intervention par l’occasion, le directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud du Royaume (APDS), Jabrane Reklaoui, a qualifié d’excellent le bilan du programme, précisant que le taux de réalisation des projets s’élève à 59%. Ce dernier a évoqué les difficultés et les contraintes entravant la mise en œuvre de ce programme, relatives notamment aux ressources financières, à la complication des procédures administratives et la faillite des entreprises chargées de réaliser les projets de développement.

A cet égard, il a appelé à la synergie des efforts pour accélérer la cadence de mise en œuvre de la convention et réussir ce programme ambitieux censé répondre aux attentes de la population du monde rural au sein de la province de Guelmim.

De son côté, le wali de la région Guelmim-Oued Noun, gouverneur de la province de Guelmim, Mohamed Benribag, a fait savoir que l’application des dispositions de cette convention demeure tributaire de la prise de plusieurs mesures nécessaires, dont la nécessité de mobiliser les ressources financières à travers le paiement par les collectivités territoriales de leurs dus conformément à la convention, l’ouverture d’un compte dédié à ces financements et l’élaboration d’un calendrier pour poursuivre et évaluer le rythme d’exécution selon une approche participative.

Signée en 2012 entre l’APDS, le conseil provincial de Guelmim, la direction générale et 16 collectivités territoriales de la province, cette convention porte sur le financement du programme des projets prioritaires relatifs à l’aménagement urbain, aux équipements communaux, à l’économie sociale et solidaire, la mise à niveau des routes et des voiries rurales et au raccordement aux réseaux de l’électricité et de l’eau potable.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *