Guelmim : Les dattes en vedette

Guelmim : Les dattes en vedette

Les palmiers dattiers de la zone présentent un large éventail de variétés

«Les oasis de Oued Noun, un héritage historique et humanitaire reliant le Maroc à l’Afrique» est le thème de la Foire des dattes de la région de Guelmim-Oued Noun qui se tient du 12 au 15 octobre dans l’oasis de Taghjijt.

Initiée par la commune de Taghjijt en coordination avec la société civile locale, cette manifestation connaît la participation de 42 exposants représentant des associations et des coopératives locales et régionales œuvrant dans des domaines liés à la phoeniciculture et à la production du miel, de l’huile d’argane, du henné et ses dérivés, des plantes médicinales et aromatiques, outre la confection d’habits traditionnels et du couscous.

La Foire s’assigne pour objectifs de faire connaître les caractéristiques et les spécificités du patrimoine phoenicicole de la région de Guelmim-Oued Noun réputée pour la bonne qualité de ses dattes, en plus de la valorisation de la filière, la préservation du palmier dattier et la création d’une dynamique économique dans la région.

Elle vise également à mettre en valeur la diversité culturelle propre aux oasis d’Oued Noun et à contribuer à la préservation de l’environnement et à la lutte contre la désertification et toutes formes de pollution, ainsi que la promotion de la culture de gestion des ressources hydriques pour assurer la pérennité des oasis en tant que patrimoine humanitaire, civilisationnel et historique.

La Foire s’inscrit, de même, dans le cadre des efforts visant à encourager les activités génératrices de revenus, lutter contre la pauvreté, promouvoir le produit touristique local et faire connaître les différents modes de vie dans les oasis.

Au programme de cette manifestation figurent notamment des spectacles de fantasia, des soirées artistiques, des séances de divertissement et des ateliers de décoration au moyen de branches des palmiers dattiers.

A l’échelle de la commune de Taghjijt située à 80 km de la ville de Guelmim, l’ensemble des palmeraies totalise entre 60.000 et 70.000 pieds de palmier dattier. La production annuelle de la commune est estimée à environ 1.000 tonnes de dattes.

Les palmiers dattiers de la zone présentent un large éventail de variétés en fonction de leur qualité physionomique, nutritive et de leur résistance à la fusariose.

Selon la direction provinciale de l’agriculture de Guelmim, 8 principales variétés constituent le patrimoine des palmeraies de Taghjijt. Cette commune se positionne parmi les plus importantes dans la province de Guelmim. Ce peuplement est ventilé selon le degré d’intensification et de productivité en 40.000 pieds productifs en irrigué principalement et 20.000 pieds peu productifs localisés essentiellement dans les épandages et hors des traditionnelles oasis.

Les prix des principales variétés de dattes produites dans les oasis de Taghjijt sont : de 5 à 20 DH/kg pour «Boufagouss», de 20 à 30 DH/kg pour «Boussakri», de 10 à 15 DH/kg pour «Ljihl», de 15 à 20 DH/Abra pour «Rateb» et 50 DH/Abra pour «Sayer et Admam et Admi (destination fourrage) et Boulbouj (destination fourrage)».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *