Guelmim: L’INDH à la quête de nouveaux projets

Guelmim: L’INDH à la quête  de nouveaux projets

Les projets en question doivent porter sur des domaines liés à l’amélioration des conditions d’accès aux services et infrastructures de base, tels que l’éducation, la santé, l’assainissement, l’électrification et l’environnement, les activités génératrices de revenus (AGR), …
La Commission provinciale du développement humain (CPDH) à Guelmim a lancé récemment un appel à propositions pour la réalisation de projets dans le cadre du programme transversal de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour l’année 2016. Cet appel est ouvert à l’ensemble des instances œuvrant dans le domaine du développement social (collectivités locales, Chambres professionnelles et coopératives).

Les projets en question doivent porter sur des domaines liés à l’amélioration des conditions d’accès aux services et infrastructures de base, tels que l’éducation, la santé, l’assainissement, l’électrification et l’environnement, les activités génératrices de revenus (AGR), l’animation socioculturelle et sportive, la formation et le renforcement des compétences dans la réalisation des projets de l’INDH, ainsi que sur le soutien des opérations de communication de proximité, le renforcement de la bonne gouvernance et des compétences locales et l’intégration des acteurs dans le tissu économique et social

Cette annonce concerne les communes de Bouizakarne, Ksabi, Abaynou, Taliouine, Assa-Zag, Targa Wassay, El Biar, Fask, Tagante, Timoulay, Aday, Amtoudi, Assrir et Ifrane de l’Anti-Atlas. Pour le compte de l’année précédente cette commission a consacré une enveloppe de 94.136.452 dirhams à la réalisation d’un ensemble de projets dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain.

Celui-ci a été dédié au financement de 8 projets, dont 6 relatifs à la gestion du nouveau jardin «Touaghil», l’organisation de colonies de vacances au profit des enfants issus de milieux défavorisés, la cérémonie de distinction au titre de la saison 2014-2015 et le tournoi de Ramadan 2015, alors que deux autres projets portant sur la mise à niveau des établissements scolaires (60 millions de dirhams) et l’aménagement des piscines de proximité (31 MDH) ont accusé un retard en termes de réalisation.
A rappeler que le montant total mobilisé en faveur des provinces du Sud par l’INDH depuis son lancement en 2005 a atteint 2,1 milliards DH (7% des investissements consentis au niveau national) consacrés à la réalisation de 4.739 projets (13% du total national) au profit de 530.000 bénéficiaires.
La région de Guelmim-Oued Noun se taille la part du lion de ces investissements avec un montant de plus de 1,2 MMDH destiné au financement de 2.203 projets de développement en faveur de 294.611 bénéficiaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *