Guelmim-Smara: Plus de 14 milliards DH injectés en 10 ans

Guelmim-Smara: Plus de 14 milliards DH injectés en 10 ans

Selon un rapport du Centre régional d’investissement (CRI) de Guelmim, plus de mille entreprises ont été créées dans la région de Guelmim-Smara durant la période 2003-2013.

Durant cette période, Guelmim-Smara a vu la création de 1.109 entreprises, réparties entre les secteurs du BTP (39%), du commerce (22%), de l’industrie et du tourisme (6%) et de l’agriculture et la pêche maritime (2%), en plus d’activités diverses (30%). Lors de la même période, le CRI a procédé à l’examen de 233 projets, dont 198 ont été approuvés, pour des investissements estimés à 14.484.160.000 DH.

Les activités économiques en exploitation sur le territoire de la région concernent surtout les secteurs de l’agriculture, des pêches maritimes, des bâtiments et des travaux publics. Les unités opérationnelles se concentrent dans les provinces de Guelmim et de Tan Tan. Ce dernier en regroupe environ 70%. La région connaît aussi la réalisation effective de plusieurs zones industrielles et d’activité économique, dans le souci de polariser l’investissement et de bâtir une économie tournée vers l’industrialisation.

Ainsi, le tourisme forme l’un des secteurs d’intérêt économique pour la région au vu de ses potentialités naturelles immenses. Dans ce sens, cette région vient de se doter de son contrat-programme régional pour le développement du secteur touristique qui prévoit d’accueillir près de 1,2 million de touristes d’ici à 2020, grâce à la mise en place de 57 projets assurant le développement du produit touristique au niveau de la région, avec un investissement global de 24,16 milliards DH, dont 98,87% seront portés par le secteur privé. Le portefeuille des projets se compose de 3 projets structurants et de 54 projets complémentaires qui enrichiront et diversifieront le tissu de l’offre touristique régionale.

La région recèle d’importantes potentialités halieutiques qui font de la pêche maritime l’un des secteurs clés. L’étendue de la zone littorale ainsi que les équipements et avantages offerts par le port de Tan Tan, ont drainé un grand nombre d’investisseurs intéressés par le secteur.
Le port de Tan Tan joue les premiers rôles au niveau national surtout comme port sardinier. Les quantités débarquées y connaissent une évolution remarquée d’année en année et une diversification des espèces qui forment les captures.

Alors que l’’agriculture est considérée comme l’un des piliers économiques de la région dont la population est traditionnellement formée d’agriculteurs et d’éleveurs. Ainsi 729,508 millions de dirhams (MDH) ont été investis dans les 14 projets du plan régional d’agriculture Guelmim-Smara, durant la période 2010-2012, dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Plus de 32.000 agriculteurs bénéficient de ces projets, qui portent sur le développement de la phoeniciculture, les cultures d’olivier et l’élevage camelin, ainsi que sur la promotion des produits de cactus et l’aménagement des espaces irrigués afin de développer la production des céréales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *