Guichets uniques : Une conférence sous le signe de l’inclusion

Guichets uniques : Une conférence sous le signe  de l’inclusion

Les travaux de la 5ème Conférence internationale sur les guichets uniques ont démarré, lundi 5 septembre, au Palais des congrès de Marrakech, qui après avoir été témoin de la signature de l’accord instituant l’Organisation mondiale du commerce en 1994, rassemble encore une fois le monde de la facilitation et du commerce international pour un grand rendez-vous de partage, d’échange d’idées et de concentration sur les dernières tendances et préoccupations liées au rôle des guichets uniques dans la production de modèles opérationnels durables pour la facilitation des échanges commerciaux, à travers la collaboration inclusive. Rappelons que la conférence, qui se poursuit jusqu’au 7 septembre, se place cette année sous le signe de l’inclusion, avec comme thème «Le guichet unique virtuel du commerce extérieur : l’exigence d’une collaboration inclusive».

Le principe de la collaboration inclusive étant, aujourd’hui, facteur de création d’avantages compétitifs à l’échelle nationale et internationale en favorisant les alliances stratégiques et la logique de coopération économique en mode gagnant-gagnant.

Dans une déclaration à ALM, Mounir Ferram, directeur des affaires de la présidence et du conseil de la Région Casablanca, explique: «La conférence s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les différents acteurs des secteurs privé et public afin d’améliorer le climat des affaires». Et de poursuivre : «Cette conférence répondra aussi aux exigences du Maroc en matière de développement de la compétitivité des entreprises nationales. La dématérialisation, à travers les guichets uniques, peut faire de ces dernières des leviers de différenciation et de compétitivité sur tous les niveaux tout en les affranchissant d’un ensemble de contraintes. Le guichet unique national des procédures du commerce extérieur «PortNet» contribue dans ce sens à la facilitation et la simplification des procédures relatives au commerce, réduisant les obstacles tout en procurant des avantages relatifs à l’installation d’une sécurité et d’un climat de confiance à long terme ainsi que la réduction des coûts et des délais, entre autres». Il est ainsi question de garantir plus de compétitivité aux entreprises et d’améliorer le positionnement du Maroc dans la sphère commerciale. A travers les expositions programmées dans le cadre des activités de la conférence, elle constitue en effet une occasion spéciale pour le développement des moyens adoptés à travers l’exposition des dernières solutions innovantes, l’échange d’expériences et la coordination des efforts dans le domaine, avec des milliers d’entreprises présentes sur place.

La cérémonie d’ouverture de cette édition a été marquée, notamment, par les interventions du ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, du ministre chargé du commerce extérieur, Mohamed Abbou, du directeur général de l’Administration des douanes et des impôts indirects, Zouhair Chorfi, mais aussi des allocutions d’ouverture de Nadia Laraki, présidente du conseil d’administration de Portnet S.A.

Des milliers d’entreprises prennent part à cet événement et plus de 50 délégations internationales dont 18 pays africains, ainsi que de nombreux acteurs nationaux et internationaux dans le domaine. «La conférence est l’un des plus grands événements des guichets uniques à l’échelle internationale», explique à ALM Jalal Benhayoun, directeur général de PortNet, instance organisatrice de l’événement en partenariat avec l’Agence nationale des ports, l’Alliance africaine pour le commerce électronique et l’Administration des douanes et impôts indirects.
Et de poursuivre: «Cette édition revêt une importance particulière et promet des échanges fructueux». Un guichet efficace qui facilite le circuit du commerce extérieur et améliore la qualité des services rendus au niveau des ports, déclare Aziz Rabbah à ALM, avant d’ajouter : «En quatre ans nous avons pu avoir une plate-forme très efficace qui permet d’intégrer l’ensemble des intervenants dans le domaine du commerce extérieur ainsi que toutes les activités portuaires. Pour Mohamed Abbou, le Maroc devient une référence dans plusieurs secteurs grâce aux stratégies sectorielles, en matière de commerce extérieur, le gouvernement ainsi que tous les acteurs multiplient les efforts en faveur du développement et de la stabilité commerciale. «PortNet fait partie de toute une dynamique de facilitation du commerce extérieur; nous avons besoin de cette dynamique d’ensemble pour accompagner les mutations de l’écosystème mondial. Le Maroc a beaucoup travaillé pour améliorer le climat des affaires, la simplification des procédures, la dématérialisation et la facilitation aideront sûrement les opérateurs économiques à devenir plus résistants face aux risques et aux changements». Mohamed Abbou ajoute que, sur le plan africain, l’expérience marocaine est devenue un modèle à suivre. Le Maroc, conscient du rôle stratégique du guichet unique en matière de facilitation du commerce extérieur, est toujours prêt à partager son expérience au niveau régional. Le lancement des travaux de la conférence internationale des guichets uniques a connu la signature d’un partenariat entre PortNet et une institution bancaire, dans le cadre de la révolution des pratiques commerciales et de la facilitation des procédures.

DNES à Marrakech Soukaina Zoubir

(Journaliste stagiaire)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *