Habillement : « CAFÉ COTON » choisit le Maroc

Habillement : « CAFÉ COTON » choisit le Maroc

Aujourd’hui le Maroc : Pourquoi avez-vous opté pour les chemises et les cravates ?
Inasse Idrissi : On a longuement réfléchi avant de porter notre choix sur "CAFÉ COTON". On a vu d’abord ce qu’il y avait au marché et ensuite évalué la demande. Finalement, on a pensé au prêt-à-porter pour hommes. On connaissait la marque et la qualité de ses chemises et cravates puisqu’on était client de "CAFÉ COTON" à Paris. On savait donc ce que représentait cette enseigne, c’est pourquoi on s’est tourné vers eux. Sauf qu’on a longuement bataillé pour avoir la franchise. Ce n’était pas du tout évident. "CAFÉ COTON" a beaucoup de demandes de franchises, c’est très difficile pour elle d’étudier tous les dossiers. Elle répond à trois ou quatre demandes seulement.

Quels sont justement les critères de sélection de "CAFÉ COTON" ?
Les critères de sélection étaient très clairs dès le départ. C’est d’abord par rapport à la volonté du licencié. La motivation est un élément très important pour "CAFÉ COTON". Ce qui l’intéresse le plus, c’est un licencié qui a un planning de développement très précis. Et bien sûr, derrière tout cela, il faut une bonne étude de marché.

Elle vous a coûté combien cette franchise ?
Le coût de l’investissement total est aux alentours de cinq millions de dirhams.
 
Quelle est la cible visée par "CAFÉ COTON" ?
On vise une certaine cible, la classe "B", peut-être "A". Les prix varieront entre 650 et 990 dirhams. On ne tient pas à toucher 100% de la population marocaine. Cette marque s’est depuis toujours adressée à une certaine clientèle.


 Le concept


"CAFÉ COTON" est une entreprise familiale française créée en 1990. Charles-Augustin Jeuffrain en est le fondateur.
À l’origine, les créations sont commercialisées auprès de distributeurs multimarques. Les ventes de chemises ne cessant de croître, Charles-Augustin décide de « verticaliser » la distribution. Le concept "CAFÉ COTON" rencontre alors un bon accueil auprès du public. Un réseau de licenciés se met ainsi en place en France dès 1995. Fière de ses succès, "CAFÉ COTON" décide de s’épanouir à l’international. En 1996, la marque fait ses premiers pas sur le marché européen, avec l’ouverture d’une boutique à Bruxelles puis à Londres, Genève, Madrid, Barcelone, Francfort, Bologne. Très vite, "CAFÉ COTON" dépasse les frontières communautaires et implante ses enseignes à l’Ile Maurice, au Cap, aux Antilles, à Mexico, à San Francisco, puis récemment à Los Angeles, Dubaï, Moscou, Amman… et aujourd’hui à Casablanca.
"CAFÉ COTON" compte à ce jour 75 magasins porte-drapeaux de l’enseigne au travers 15 pays d’Europe, d’Afrique, d’Amérique et du Moyen-Orient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *