Halieutis, une édition très fructueuse : La pêche a été bonne

Halieutis, une édition très fructueuse : La pêche a été bonne

Halieutis, pas encore de chiffres mais une belle édition. Voilà le sentiment général à la clôture de la deuxième édition du Salon international Halieutis, qui s’est tenu du 13 au 17 courant à Agadir. «De l’avis de l’ensemble des partenaires et des participants, cette édition a enregistré un franc succès à tous les niveaux et aura bel et bien tenu toutes ses promesses», a déclaré à la presse Abdelfattah Zine, commissaire du Salon, soulignant qu’il «ne peut avancer de chiffres pour le moment, le Salon étant en cours de démantèlement» et assurant que les statistiques y afférent seront communiquées incessamment. Ainsi, cette manifestation, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, confirme une fois de plus la vocation halieutique du Maroc à l’international et sa volonté de s’engager en faveur d’un développement durable et efficient de la filière pêche et de la valorisation des produits de la mer.
«La fidélité des exposants comme en témoigne un taux de retour dépassant largement les 80%, conjuguée à la présence de 32 pays, particulièrement celle de nos voisins espagnols, ou encore celle de la Russie, de l’Australie, des pays africains ou du Canada, démontre que la vocation internationale du Salon est désormais établie», s’est félicité M. Zine.
Aussi, ce Salon a été riche en événements et fut l’occasion de débats, échanges, partenariats, récompenses, accords et déclarations.
En effet, dès l’ouverture du Salon dont l’inauguration a été rehaussée par la présence d’une forte délégation officielle, composée notamment du ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, du ministre de l’économie et des finances, Nizar Baraka, du ministre de l’artisanat, Abdessamad Qaiouh, et du ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, Charki Draiss, trois conventions «majeures» ont été signées. Les conventions visent l’amélioration des conditions de travail des pêcheurs et marins, la mise à niveau des équipements et la formation des ressources humaines du secteur. Ce même jour M.Akhannouch a déclaré que le volume des exportations des produits de la mer a atteint, à fin novembre dernier, 407.645 tonnes pour une valeur de 12,8 milliards de dirhams, soit une hausse de 20% en volume et de 13% en valeur.
Jeudi, le Maroc et la Russie ont signé un nouvel accord de coopération d’une durée de quatre ans en matière de pêche maritime et M. Akhannouch a donné le coup d’envoi de la mise en œuvre de la loi 14-08 relative au mareyage par la remise des premières autorisations et cartes aux personnes physiques et morales désirant exercer cette activité et remplissant les conditions réglementaires et techniques requises. S’en sont suivis, vendredi, des entretiens de M. Akhannouch avec des ministres africains sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale et multilatérale dans le domaine de la pêche maritime. Samedi a été l’occasion de la remise des prix récompensant les meilleurs stands de cette deuxième édition avant la clôture dimanche soir après cinq jours très animés en débats et événements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *