Hausse de 1,75% du blé tendre commercialisé

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, Mohand Laenser, a affirmé mardi, que quelque 6,7 millions de quintaux de blé tendre ont été commercialisés jusqu’au 22 juin courant en hausse de 1,75% par rapport à la même période de l’année dernière.
Répondant à deux questions d’actualité à la Chambre des conseillers sur la commercialisation des céréales, M. Laenser a attribué cette hausse aux mesures prises pour protéger la production nationale, et qui ont eu un impact positif sur les quantités commercialisées de blé tendre.
Le ministre a fait savoir que ces mesures ont porté notamment sur l’augmentation de 55 à 100% des taxes douanières appliquées au blé tendre et de 75 à 95% de celles appliquées au blé dur, ainsi que la poursuite du régime incitatif relatif à la commercialisation du blé tendre, basé sur un prix d’acquisition de 250 dhs/q.
Le ministère a oeuvré pour maintenir le prix de référence à 250 dhs/q, tandis que les prix ont nettement baissé sur les marchés internationaux, a poursuivi M. Laenser, soulignant que toutes les mesures à même de garantir la protection de la production nationale, conformément à la circulaire conjointe du 24 mai dernier, ont été prises. Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement à protéger et à défendre l’agriculteur marocain et le produit national, ajoutant que la circulaire adressée par L’Office national des céréales (ONC) comporte cette année deux changements opérés en concertation avec les professionnels et porte notamment sur le poids de référence qui est passé de 70 à 75 kg le hectolitre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *