Haut Commissariat au Plan : L’indice des produits alimentaires marque une baisse de 0,9% en juin

Haut Commissariat au Plan : L’indice des produits alimentaires marque une baisse de 0,9% en juin

Un mois avant le mois sacré du Ramadan, les prix des produits de consommation ont connu une petite baisse en comparaison au mois de mai 2011. En effet, dans une note d’information du Haut Commissariat au Plan (HCP) relative à l’Indice des prix à la consommation (IPC), ce dernier enregistre une légère baisse de 0,4% au titre du mois de juin dernier. Ainsi, cette variation est, selon la note du HCP, attribuable à la baisse conséquente de 0,9% de l’indice des produits alimentaires et de la stagnation de celui des produits non alimentaires. Aussi, la baisse des produits alimentaires observée entre mai et juin 2011 a été principalement tirée vers le bas par les «fruits» qui ont enregistré une baisse de 5,6%, les «légumes» qui ont reculé de 2,9% et les poissons et fruits de mer avec une chute de 1,5%. S’agissant des produit non alimentaires, seuls se sont inscrits dans la hausse, entre mai et juin derniers, les segments «restaurants et hôtels» avec 0,7% et «biens et services divers» avec 0,1%. Par ailleurs, les baisses les plus importantes de l’Indice des prix à la consommation ont été enregistrées à Beni Mellal où les prix ont chuté de 1,2%, à Oujda avec un recul de 1,0% et à Settat et Al-Hoceima qui ont enregistré une baisse de 0,8%. En revanche, l’Indice des prix à la consommation a enregistré ses plus importantes hausses à Laâyoune avec 0,3% et à Dakhla avec 0,1%. Cependant, comparé au même mois de l’année précédente, l’Indice des prix à la consommation a marqué une augmentation de 0,7% au cours du mois de juin 2011, relève la note d’information du HCP.
Cette variation résulte de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 0,6% et de celui des produits non alimentaires de 0,8%. Aussi, les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 1,4% pour les «communications» à une hausse de 4,6% pour l’«enseignement». En globalité, l’indice des six premiers mois de l’année indique une hausse de 1,1% des produits alimentaires comparé à l’indice des six premiers mois de 2010 et une hausse de 0,8% des produits non alimentaires tirée par l’enseignement qui a inscrit un bond de 4,5%. Concernant l’évolution de l’Indice des prix à la consommation par ville entre les mois de juin de 2010 et 2011, la ville de Tétouan a enregistré la plus importante hausse sur tout le Royaume avec un IPC en augmentation de 2,1% suivie des villes de Meknès et de Kénitra dont l’IPC a évolué pareillement de 1,7%. La seule ville à faire exception a été Safi avec un léger recule de son Indice des prix à la consommation de 0,3%. Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de juin 2011 une stagnation par rapport au mois de mai 2011 et une hausse de 1,3% par rapport au mois de juin 2010.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *