HCP : La productivité nationale en berne

HCP : La productivité nationale en berne

Décidément, le premier trimestre a été plutôt difficile pour différents secteurs d’activité. C’est ce qui se dégage de la note d’information du Haut-Commissariat au Plan (HCP) relative aux résultats des enquêtes de conjoncture auprès des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie et mines et du bâtiment et travaux publics (BTP).

Aussi, cette note présente l’appréciation des chefs d’entreprises et porte sur l’évolution de l’activité au cours du 1er trimestre 2014 par rapport au trimestre précédent et les pronostics pour le 2ème trimestre 2014.

C’est ainsi qu’entre stagnation et baisse, le premier trimestre s’est bouclé dans la morosité. Cependant les pronostics pour le second virent vers l’optimisme.  Plus en détail, s’agissant du secteur du BTP, le HCP relève qu’au cours du 1er trimestre 2014 la production aurait connu une stabilité selon 55% des patrons interviewés, une baisse selon 25% et une hausse selon 20%.

Cette stabilité aurait résulté, d’une part, du recul de l’activité des travaux publics avec 22% qui ont déclaré une baisse, 69% une stabilité et 9% une hausse et, d’autre part, de la légère hausse d’activité du bâtiment avec 42% des patrons qui ont déclaré une stabilité, 31% une hausse et 27% une baisse. Dans le même sillage, la situation des carnets de commandes, au terme du 1er trimestre 2014, a été jugée d’un niveau normal par 34% des patrons et peu garnie par 53% d’entre eux. Par contre, les pronostics avancés pour le 2ème trimestre 2014 font ressortir que l’activité du BTP va connaître une amélioration selon 41% des chefs d’entreprises, une stabilité selon 46% et une baisse selon 13%.

Ensuite, pour ce qui est de l’industrie de transformation, au terme du 1er trimestre 2014, la production aurait baissé selon 47% des patrons, augmenté selon 21% et stagné selon 32%. Pour ce qui est des carnets de commandes, la situation a été jugée d’un niveau normal par plus de la moitié des chefs d’entreprises et peu garnie par 45% d’entre eux.

Cependant, la production industrielle prévue pour le 2ème trimestre 2014 devrait connaître une hausse selon 43% des chefs d’entreprises, une stabilité selon 38% et une baisse selon 19% d’entre eux.  Enfin, en ce qui concerne les secteurs de l’énergie et des mines, la production aurait connu une baisse due, pour l’énergie, à une régression de la production de l’«électricité», et, pour les mines, à une diminution de la production des «minéraux non métalliques».

Par ailleurs, la situation des carnets de commandes a été jugée d’un niveau normal par la majorité des chefs d’entreprises dans les secteurs des mines et de l’énergie. Toutefois, les pronostics pour le 2ème trimestre 2014 annoncent des hausses de la production dans les secteurs de l’énergie et des mines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *