HCP : L’indice de confiance des ménages marocains poursuit sa chute

HCP : L’indice de confiance des ménages marocains poursuit sa chute

Les ménages marocains ont moins le moral depuis le troisième trimestre de l’année en cours. C’est ce qu’ont dévoilé les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Ceux-ci montrent globalement que le moral des ménages a relativement baissé au troisième trimestre. C’est ainsi qu’on peut lire qu’au troisième trimestre de 2016, l’indice de confiance des ménages (ICM) est passé à 73,8 points, au lieu de 75,7 points un trimestre auparavant et de 76,3 points le même trimestre de l’année précédente. En effet, les composantes de l’ICM portent sur la perception par les ménages de l’évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de leur situation financière. Ce résultat peut s’expliquer notamment par un sentiment de détérioration du niveau de vie, apprend-on du HCP.

En effet, au troisième trimestre, le solde d’opinion sur l’évolution du niveau de vie est resté toujours négatif, à moins 17,4 points, au lieu de moins 15,2 points le trimestre précédent et moins 15,1 points une année auparavant. Globalement, 44,8% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie et 27,4% une amélioration. Au cours des 12 prochains mois, 33,2% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 40,7% à un maintien au même niveau et 26,1% à une amélioration. Le solde d’opinion passe ainsi à moins 7,1 points, au lieu de moins 7,6 points le trimestre précédent et moins 7,7 points une année auparavant. S’agissant du volet financier, 59,8% contre 19,3% des ménages affirment que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables au troisième trimestre.

Ainsi selon la même source, le solde d’opinion relatif à cette composante est resté négatif, passant à moins 40,5 points, après avoir été de moins 34,2 points le troisième trimestre de 2015 et moins 34,8 le trimestre précédent. Par ailleurs, 77,5% contre 6,9% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. Selon le HCP, le solde d’opinion est resté ainsi négatif, à moins 70,6 points, enregistrant une détérioration par rapport au deuxième trimestre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *