HEM s’intéresse à Casablanca: Safir détaille les opportunités structurelles et urbaines

HEM s’intéresse à Casablanca:  Safir détaille  les opportunités structurelles  et urbaines

Assainissement, transport public, sécurité, culture, gestion de l’espace public… diverses thématiques seront à l’ordre de la rencontre impliquant étudiants et décideurs dans un échange dynamique et constructif.

Khalid Safir prendra part à cette manifestation afin de détailler la vision casablancaise et de discuter des enjeux et défis auxquels fait face la métropole. L’avènement du wali à la tête de la capitale économique a été couronné par le lancement d’une opération de réflexion sur le devenir de la ville axée principalement sur la politique locale et la gouvernance.

Casablanca sous l’ère Safir a par ailleurs connu la mise en place de 8 think tanks à travers lesquels les acteurs locaux ont tracé les prémices d’une stratégie réelle et d’un développement intégré pour la ville. Cette démarche participative, alliant citoyens, secteur privé et société civile, a donné naissance à un plan de développement stratégique sexennal portant sur la période 2015-2020. Ce projet révélé vers la fin 2014 porte sur un investissement global de 33,6 milliards de dirhams.

Une enveloppe qui financera les projets visant l’amélioration des conditions de vie des habitants, le renforcement de la mobilité au niveau de la région, la promotion de l’attractivité économique de la ville ainsi que l’amélioration du climat d’affaires. Rappelons que le plan de développement stratégique de Casablanca est cadré par de nombreuses conventions. Pour 1,13 milliard de dirhams Casablanca réhabilitera ses infrastructures de divertissement.

L’aménagement du littoral touristique porte sur une enveloppe de 700 millions de dirhams au moment où 2 milliards de dirhams seront consacrés à la mise à niveau et à l’équipement des quartiers sous-équipés.

L’amélioration de la mobilité et des moyens de transports se voit attribuer un budget de 16 milliards de dirhams tandis que l’enveloppe allouée à la construction des équipements publics projetés dans le cadre des opérations de lutte contre l’habitat précaire s’élève à 700 millions de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *