« Hemisfere » souffle sa première bougie

Hemisfere a fêté son premier anniversaire au Maroc, le 17 avril dernier, dans une ferveur toute particulière. En l’espace d’une année, entre  2004 et 2005, cette entreprise spécialisée dans la vente de produits cosmétiques revendique un bilan en progression sur son volume d’activités et compte étendre son rayon d’action à d’autres villes du Maroc comme Safi.  Pour l’événement, pas moins  de 300 distributeurs venus de Casablanca, d’Agadir et  de Marrakech étaient présents dans la salle des congrès de l’hôtel Sheraton de Casablanca. Traités avec soin, plus d’une centaine d’invités ont assisté à la longue cérémonie de récompense des meilleurs distributeurs. Distinctions et cadeaux  pleuvaient sur les revendeurs méritants sous les applaudissements des différentes équipes, en présence notamment du consul d’Espagne à Casablanca.
Ponctuée de discours et de rappel des valeurs qui fondent l’esprit d’équipe qui régit Hemisfere, cette fête était aussi une occasion de comprendre davantage le fonctionnement de cette entité et surtout de savoir si elle était elle aussi adepte de la vente pyramidale. Sur cette importante question, Maribel Martinez, adjoint à la direction  d’Hemisfere Maroc, est catégorique : «nous ne faisons pas de la vente pyramidale. Hemisfere est une société de vente directe». Et de s’expliquer : «Nos distributeurs qui  signent un contrat de distribution avec la compagnie vendent directement le produit au client. Aucun distributeur n’a le droit de vendre le produit à un autre distributeur, donc on ne peut pas parler de pyramide». Autre point sur lequel les responsables du groupe ont insisté: la formation périodique se déroulant en général tous les samedis au niveau régional dans chaque bureau. La plupart des distributeurs approchés tiennent le même langage et affirment que les bénéfices dépendent de chacun d’entre eux, indépendamment les uns des autres.
Des explications qui dissipent un peu le doute, mais pas si tant, puisque l’un des responsables d’Hemisfere dira que l’entreprise est créée il y a une année grâce à un leadership formé à Revelance, une société de droit marocain, filiale de Revelance Espagne, exerçant au Maroc depuis quatre ans.  «Regardez autour de vous, rétorque Mme Martinez, voyez l’enthousiasme de nos revendeurs, ressemblent-ils à des gens que l’on arnaque ? Nous sommes une société légalement constituée et sans mystère, enregistrée au registre du commerce. Les produits que nous vendons sont appréciés, sinon, il n’y aurait pas eu de succès».
Aucun des revendeurs présents ne dira le contraire. Le son de cloche discordant, il aura fallu le chercher ailleurs, chez un ex-distributeur, aujourd’hui démissionnaire, et convaincu que le mode de fonctionnement d’Hemisfere ressemble fort, s’il ne l’est pas tout simplement,  à une vente pyramidale. Là aussi, Mme Martinez vient à la rescousse: «Nous faisons la commercialisation et la distribution des produits de qualité. Encore une fois, il ne s’agit pas de la vente pyramidale. Nos distributeurs vendent et perçoivent leurs marges, comme on le fait en Espagne».
En tout cas, sur Hemisfere et sur la démonstration enthousiaste de ses centaines de distributeurs, tous habillés de la même manière, costume sombre frappé au logo de l’entreprise pour les hommes, robe marocaine des grandes fêtes pour les dames,  le mystère reste entier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *