High-tech : AMD : arrivée d’un nouveau processeur

High-tech : AMD : arrivée d’un nouveau processeur

AMD a fait récemment la première démonstration officielle de son prochain processeur quadricoeur natif, qui intègre quatre coeurs de processeurs dans une architecture homogène et sur une seule puce. La marque espère ainsi se démarquer des solutions de la concurrence, qui consistent à associer deux puces de processeur double-coeur dans un même processeur. Lors de l’AMD Industry Analyst Forum tenu dernièrement, AMD a fait fonctionner un serveur doté de ce processeur dénommé «Barcelona ».  AMD a annoncé aussi que tous les possesseurs d’Opteron double-coeur DDR2 socket F pourront passer sans problème au quadricoeur natif sans changer de plateforme. Elle prévoit l’arrivée de son nouveau CPU vers le milieu de l’année 2007, et plus précisément durant le second trimestre, précise Randy Allen, responsable de la division serveur et stations de travail chez AMD en précisant que ce quadricoeur natif  devrait aussi améliorer la gestion de la virtualisation, en intégrant des instructions AMD Virtualization™ (AMD-V) plus évoluées. Il a ajouté que « Barcelona »  va être bien plus rapide que l’actuel quadricoeur Core 2 d’Intel pour serveur, le Xeon 5300 «Clovertown»: «Nous pensons que le Barcelona va outrepasser le Clovertown de 40 % dans une large variété d’applications». Au moins c’est clair. Allen annonce aussi que le Barcelona est 1,8 fois plus rapide que l’Opteron dans le calcul à virgule flottante, à la même fréquence de fonctionnement et avec un même nombre de coeurs.
Le Barcelona, autrement appelé K8L, sera le prochain quadricoeur de la marque, doté de plusieurs optimisations de l’architecture K8 actuelle. Son principal trait de caractère est qu’il sera un quadricoeur «natif», ou «monolithique», ce qui veut dire que ses quatre coeurs de CPU seront tous parfaitement fondus en une seule puce, et intégrés dans une architecture globale. Selon AMD, ceci permettra au processeur d’être bien plus efficace qu’un quadricoeur Intel, qui juxtapose en fait deux processeurs double-coeurs, sans architecture globale.
«Nous en sommes arrivés à la conclusion que, étant donné les capacités et les performances avec une conception monolithique, c’était clairement la bonne réponse», explique Allen.  Le K8L aura trois niveaux de mémoire cache (2 x 64 Ko L1, 512 Ko L2 et 2 Mo L3), il sera gravé en 65 nm, et s’annonce comme la plus grande évolution d’architecture depuis le passage des Athlon au 64 bits, selon AMD. La fréquence du processeur sera moins élevée, mais les performances ne devraient pas en pâtir, assure AMD.
Selon les informations du DigiTimes, AMD espère atteindre 30 % de parts de marché, chez les serveurs quadricoeur seulement et ce, dès cette année. La cible est évidemment le processeur Xeon quadricoeur d’Intel, qui se creuse en ce moment une place de choix au sein des serveurs haut de gamme, grâce à une avance chronologique non négligeable.
L’Opteron Quad-Core Barcelona pourrait effectivement prendre un certain avantage s’il s’avère effectivement 40 % plus puissant que son concurrent Xeon d’Intel, comme AMD l’a officiellement annoncé.
De plus, si ce quadricoeur natif arrive sur le marché à la date prévue, il pourrait convaincre bon nombre de clients avant l’arrivée de la nouvelle série de Xeon quadricoeurs, qu’Intel a repoussée à la fin 2007, voire début 2008.

PC Impact

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *