High-tech : Cinq DVD en un seul disque

High-tech : Cinq DVD en un seul disque

Les premiers appareils à utiliser la technologie "Blu-Ray" devraient apparaître en juin ou au plutard en novembre 2006. Mais c’est quoi le «Blu-Ray» et quels sont ses avantages ? D’abord, «Blu-Ray» tire son nom de «Blue Ray», c’est-à-dire «Rayon bleu». Parce qu’à la différence des CD et des DVD qui utilisent un laser rouge, cette nouvelle technologie utilise un rayon laser bleu. Son avantage, c’est qu’il permet de stocker plus d’informations sur la même surface grâce à un rayon plus fin induisant des sillons de gravure plus petits et plus rapprochés. Concrètement, les données numériques sont stockées sous la forme d’une suite de petits trous qu’on appelle «pits», qui sont creusés dans un sillon. La lecture de ces informations s’effectue en éclairant ces minuscules trous à l’aide d’un laser puis en analysant le rayon réfléchi. Mais comme la haute définition nécessite davantage d’informations que la définition standard, un disque «Blu-Ray» doit comporter plus de «pits» qu’un DVD. L’astuce consiste, en fait, à réduire la taille de ces «pits» et à les rapprocher pour qu’ils puissent être lus par un rayon laser plus fin. Conséquence : les transferts de données sont quatre fois plus rapides. Cette technologie est dotée d’un autre point fort : les disques «Blu-Ray» sont protégés par une fine couche d’un vernis particulièrement résistant. Ce vernis est censé mettre les données à l’abri des traces de doigts et des rayures de manière bien plus efficace qu’avec les CD ou les DVD.
Par ailleurs, le disque «Blu-Ray» se présente sous deux formes : une simple couche qui contient environ 25Go, soit deux heures de HDTV audio et vidéo codés au format MPEG-2, et un disque double couche peut contenir environ 50Go. C’est, en fait, cinq fois la capacité de stockage d’un DVD traditionnel. Des projets de disques à capacité de 100Go et 200Go sont actuellement à l’étude, utilisant respectivement quatre et huit couches. Ce qui est bien aussi avec le «Blu-Ray» c’est sa compatibilité. Ses équipements seraient, en effet, capables de lire les différents formats de DVD. Ce qui veut dire nul besoin de remplacer sa collection des films DVD.
«Blu-Ray» jouit d’un grand soutien de la part des médias, des sociétés des jeux vidéo et des compagnies de musique. Le format a également le large appui des principaux studios de films. Sept des huit grands studios hollywoodiens, à savoir Warner, Paramount, Renard, Disney, Sony, MGM et Lionsgate, ont déjà annoncé qu’ils allaient bientôt proposer des films basés sur le format «Blu-Ray». On s’attend à ce que la ligne initiale se compose de plus de 100 titres incluant des productions classiques comme «Batman», «Desperado», «Mission impossible», «Pirates des Caraïbes», «Matrix»… Dans tous les cas, le temps nous dira si le «Blu-Ray» remplacera le DVD.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *