High-tech : Des livres gratuits sur «Google Book»

High-tech : Des livres gratuits sur «Google Book»

Newton, Dante, Hugo, Goethe,… Voilà quelques- uns des auteurs choisis par Google pour mettre en avant son service «Google Book». Depuis mercredi dernier, certains livres dont les droits de protection ont expiré par l’effet du temps, sont accessibles gratuitement sur Internet. En un clic, les internautes peuvent télécharger en format PDF et imprimer aussi, s’ils le désirent, ces ouvrages sans verser un seul sou.
Pour mettre en place ce service, le moteur de recherche américain a conclu des accords de collaboration avec plusieurs bibliothèques.   Notamment celles d’Oxford, de Harvard, de Stanford, de l’Université de Californie ou encore la New York Public Library.
Google a déjà tenté une première expérience avec «Google Print». Mais celle-ci a été sévèrement critiquée par les éditeurs américains et français. Ce service a ainsi fait l’objet, en septembre 2005, de plusieurs poursuites judiciaires.
L’objectif de «Google Print» était de scanner et de numériser des ouvrages placés dans les bibliothèques publiques ou dans celles de plusieurs universités américaines pour les rendre partiellement accessibles sur Internet. Mais cette démarche a été considérée comme une violation des droits d’auteur, puisque le droit de copier tel ou tel auteur revient aux seuls auteurs et possesseurs des droits d’auteur. 
Suite à ces critiques, Google s’est trouvé dans l’obligation d’arrêter son programme de numérisation. C’est, en effet, pour éviter d’autres procès que le moteur de recherche a décidé de publier uniquement les ouvrages tombés dans le domaine public. C’est-à-dire 70 ans après le décès de leurs auteurs. Par ailleurs, leurs droits extrapatrimoniaux, eux, sont perpétuels (respect du nom de l’auteur, de l’intégrité de l’oeuvre, etc.). Ainsi, avec «Google Book», le géant américain ne risque plus de froisser les éditeurs ou les auteurs. Pour profiter des services de «Google Book», connectez-vous directement sur «Books.Google.com» et lancez la recherche dans «Page entière des livres». Vous aurez ainsi la surprise de tomber sur des informations auparavant difficiles à trouver. 
Le service «Google Book» n’est pas une première en soi. Plusieurs projets proposent, en ligne, des livres en version intégrale . Le projet « Gutenberg » par exemple propose à lui seul 19 000 ebooks à télécharger gratuitement. Le site des «Classiques des sciences sociales» compte, pour sa part, 2137 ouvrages spécialisés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *