High-tech : Fusion entre des radios américaines par satellite

Améliorer la rentabilité en réduisant les coûts. C’est l’un des grands objectifs du rapprochement négocié entre les deux concurrents de radio américaine par satellite, Sirius et XM Radio. Le premier s’est porté acquéreur lundi 19 février du second pour 4,6 milliards de dollars en actions. La nouvelle entité, qui affiche, selon News.com, un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars pour 2006, permettrait aux deux sociétés d’économiser 7 milliards de dollars. Si aux Etats-Unis, Sirius compte 6 millions d’abonnés et XM Radio 7,6 millions, sans compter quelques centaines de milliers au Canada pour les deux, ni l’une ni l’autre ne génèrent de profits. Le nouveau groupe est valorisé 13 milliards de dollars, incluant une dette nette de 1,6 milliard. Pour l’heure, les deux radios continueront d’officier séparément et sous leurs noms respectifs jusqu’au terme de la transaction. Les contenus de l’une et de l’autre seront ensuite accessibles à tous les abonnés. Les deux sociétés américaines ont conscience d’évoluer dans un contexte difficile, ou tout du moins incertain. Dans le communiqué publié suite à l’accord, elles expliquent que cette fusion servira à renforcer les positions de la radio par satellite dans un monde où il faut compter non seulement avec les radio hertziennes gratuites, mais aussi avec l’iPod, lestreaming sur téléphone mobile, la radio haute définition, les webradios et, en règle générale, toutes les possibilités de diffusion promises par les technologies sans fil.

News.com

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *