High-tech : Hilali : «démocratiser l’Internet»

High-tech : Hilali : «démocratiser l’Internet»

ALM : Vous travaillez sur la préparation d’ «Egeni Afrique 2006». Quels sont les moments forts de cet événement ?
Aziz Hilali : Tout d’abord, en organisant cette manifestation au Maroc, nous voulons sensibiliser les Etats africains sur la question du renforcement des moyens informatiques et techniques permettant de rendre Internet accessible à un grand nombre de gens. Il y a des milliards de personnes qui n’ont toujours pas accès au Net. Actuellement, on estime que le taux de pénétration d’Internet dans le continent africain est de 2,5%. L’objectif donc de l’organisation de la journée EGENI Afrique est d’en faire l’un des événements importants de la réunion de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names And Numbers).
 
Qu’en est-il de la situation d’Internet au Maroc ?
Nous avons un taux de pénétration de 11,6 %, ainsi nous sommes relativement les meilleurs en Afrique. Mais il y a beaucoup à faire dans ce domaine. Il existe toujours des régions enclavées où il n’y a même pas de réseau d’électricité. Ce séminaire vise aussi à sensibiliser les décideurs et divers intervenants dans ce sujet. En  effet, cette manifestation doit permettre une meilleure compréhension des enjeux liés au développement et aux usages de l’Internet tant au Maroc qu’en Afrique.

Quel est l’invité vedette de cette manifestation ? 
Nous aurons le privilège d’avoir comme conférencier de la journée le co-fondateur de l’Internet, Vinton Cerf, en plus de Rachid Talbi Alami, ministre chargé des Affaires économiques et générales, et Mohammed Benchaaboun, directeur général de l’Agence national de réglementation des télécommunications (ANRT). Il y a également d’autres experts et professeurs qui prendront part aux ateliers et conférences programmés lors de cette journée.

Quels sont les objectifs de la réunion d’ICANN ?
Cette journée aura lieu en marge de la réunion de l’ICANN, l’organisation mondiale qui a en charge l’allocation de l’espace des adresses de protocole Internet et de la gestion du système des noms de domaines. Pendant une semaine du 26 au 30 juin, plus de 800 experts de l’Internet venus des cinq continents se réuniront pour à évoquer l’avenir du réseau mondial. Les réunions de l’ICANN constituent les rendez-vous incontournables de la communauté Internet, elles se tiennent trois fois par an d’une manière régulière dans chacune des régions du monde.


 Qui est Vinton Cerf ?


Né le 23 juin 1943, Vinton "Vint" Gray Cerf est chercheur de la Stanford University située dans la Silicon Valley. Il est co-inventeur avec Bob Khan du protocole TCP/IP et considéré comme l’un des pères fondateurs d’Internet depuis le lancement de l’idée en août 1980 de la connexion d’Arpanet et de CSNet. Il a aussi travaillé avec la NASA pour améliorer les communications avec les machines spatiales. Selon l’encyclopédie Wikipedia, Vint Cerf a des problèmes de surdité. Chose qui lui a valu un Prix de l’association Alexander Graham Bell pour les sourds et les malentendants. Depuis le 8 septembre 2005, Vint Cerf a intégré l’équipe d’un géant mondial de la recherche sur la Toile. La société Google Inc. l’a engagé comme «Chef évangéliste» de l’Internet.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *