High-tech : «Il est intéressant de surveiller les blogs»

High-tech : «Il est intéressant de surveiller les blogs»

ALM : Comment expliquez-vous ce succès explosif dont jouit le blog actuellement ?
Christophe Asselin : Le blog est facile, à réaliser, plus simple qu’un site web classique. Il ne demande pas de connaissances techniques particulières. La création d’un blog est très simple, tout comme sa maintenance. Il est inutile d’avoir des connaissances de programmation. Par contre, un site web classique, lui, nécessitera l’utilisation d’un éditeur html. Le blog permet en outre de s’exprimer sur tout ou n’importe quoi. Il existe ainsi des blogs d’experts mais aussi des milliers de blogs d’adolescents.

Vous parlez de "surveiller la blogosphère". Constitue-t-elle un danger ? Et pour qui ?
Le concept de surveillance indique le fait de vérifier l’apparition d’actualités nouvelles sur les blogs. Il est par exemple intéressant de surveiller des blogs d’experts, de journalistes, des blogs marketing sur certains domaines.

Selon vous, comment peut-on tirer profit de ce phénomène mondial ?
Les entreprises peuvent utiliser le blog comme outil de communication interne pour travailler sur des projets et de communication externe (blog marketing, blog de marques) ou faire de la veille grâce à ces blogs.
 
Peut-on savoir combien de blogs circulent actuellement dans le monde de la blogosphère ?
Le moteur de recherche de blogs américain Technorati référençait plus de 37 millions de blogs en avril 2006.
Le cabinet Perseus estimait les blogs à 31,6 millions en juin 2005 et à  53,3 millions fin 2005. Blog Herald, lui, compte 60 millions de blogs.
La vérité est sans doute entre 40 et 60 millions. Il y aurait 6 à 7 millions de blogs en France, selon des chiffres de l’agence Heaven.
 
On constate qu’il y a beaucoup plus de femmes ‘’bloggeurs’’ que d’hommes. Comment expliquez-vous cette tendance ?
Les femmes sont apparemment moins technophiles que les hommes. Ces derniers  ont publié des sites Internet classiques avant l’apparition des blogs.
Les femmes sont, en effet, plus nombreuses à créer leur propres blog parce que c’est plus simple à mettre en place. En France, celles-ci tiennent de nombreux blogs "d’expression écrites", "littéraires": elles sont plus enclines à s’exprimer en ligne.
 
Le blog est-il le Web du futur ou un phénomène de mode ?
Cela illustre les nouveaux formats du Web que l’on désigne sous le terme générique de Web 2.0 : plus simple à mettre en place, plus interactif avec la possibilité de laisser des commentaires.
Ce n’est donc pas un phénomène de mode, c’est plutôt un mode plus moderne de publication sur le net.

Pourquoi ce nom de "White Paper" ?
Le terme “White Paper“ désigne des rapports d’analyse ou de présentation  réalisés par des experts, des rapports gouvernementaux expliquant une politique ou un rapport court dont le but est d’informer, d’éduquer les clients d’une industrie. On l’appelle “White Paper“ car au départ, il relié en couverture blanche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *