High-tech : Involys : entrée en bourse et désengagement de l’ONA

Involys, société internationale, spécialisé dans l’édition de logiciels de gestion et de la promotion immobilière, la gestion du patrimoine et des biens physiques, change une partie de son tour de table. La société gestionnaire des activités high-tech du groupe ONA « Mercure.com » vient, en effet, de céder la totalité des actions qu’elle détient dans le capital de l’éditeur, soit 35,08 %, à la société AM Invest Morocco.
Ce changement se fait dans le cadre de la continuité dans la mesure où le nouveau acquéreur n’est autre que l’ex-P-DG de l’ONA, Bassim Jaï Hokimi.
Cette sortie de « Mercure.com » d’Involys était génératrice d’une plus-value intéressante pour l’ONA. Pour preuve, la société AM Invest Morocco a déboursé de vingt-deux millions cent mille quatre cents dirhams (22.100.400 DH) afin de faire aboutir la cession de l’un des fleurons du secteur high-tech au Maroc. Dorénavant, avec cette opération de vente, le portefeuille de Mercure.com ne comptera que trois filiales : Accolade, Archos conseil et Netcom.
Le changement dans le tour de table a entraîné, ainsi, une redistribution des parts entre les actionnaires. Ainsi, le nouveau tour de table d’Involys comprend : les fondateurs, AM Invest Morocco, Upline Technologie et les « établissements Max Asidon ».
Sur un autre registre, et après le bouclage de cette nouvelle mouture du tour de table, Involys travaille d’arrache-pied pour lancer son introduction en Bourse avant la fin de l’année. Déjà, l’éditeur a réussi récemment l’émission d’obligations remboursables en actions. Cette opération lui a permis de drainer plusieurs investisseurs institutionnels tels que BMCE Capital, le groupe maroco-koweïtien CMKD…
L’entrée en bourse de l’éditeur intervient dans un contexte favorable pour l’entreprise puisqu’elle a réalisé une croissance de son chiffre d’affaires de l’ordre de 50% lors des trois dernières années. En 2005, l’éditeur, qui emploie actuellement 65 personnes, a dépassé le seuil de 40 millions DH de chiffre d’affaires.

Source : Maroc-it

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *