High-tech : La crédibilité des blogueurs à l’épreuve du marketing

De plus en plus de marques offrent des produits aux blogueurs dans le cadre de campagnes marketing afin que ces derniers en parlent, en bien ou en mal, sur leur site. Une pratique qui soulève aujourd’hui des questions d’éthique au sein de la blogosphère. Le débat a été lancé suite à l’envoi par Microsoft fin décembre d’une centaine de PC portables à des blogueurs influents.
Ces ordinateurs de marque Acer, d’une valeur dépassant les 2.000 dollars, étaient équipés de Windows Vista. L’objectif était de permettre aux destinataires de tester le nouveau système, a expliqué Microsoft. Il a également précisé qu’ils pouvaient garder le PC ou le renvoyer. Comme le rapporte le New York Times, certains blogueurs assimilent cette opération à un pot-de-vin. D’autres estiment en revanche qu’il s’agit d’un bon moyen d’évaluer Vista avec un matériel suffisamment puissant pour le tester. La blogosphère fait donc désormais face au même dilemme que connaît la presse spécialisée depuis des années. «Microsoft n’a pas tenté d’acheter des blogueurs», commente pour ZDNet.fr, Julien Codorniou auteur du blog The codor blog et, par ailleurs, responsable «partenariat start-up» chez Microsoft. «Le blog marketing fait désormais partie intégrante de la stratégie de nombreuses marques. J’ai moi-même reçu des produits en cadeau, des DVD, des téléphones mobiles. Je n’ai jamais eu aucune pression sur le contenu que j’allais produire et j’ai toujours eu la liberté de critiquer le produit en bien ou en mal.» Un avis tempéré par Deedee animatrice du blog deedeeparis.com. «Pouvoir tester un produit avant d’en parler permet aux blogueurs de transmettre une information fiable, en toute connaissance de cause. Evidemment, il existe un risque: celui de se faire «acheter» par une marque. Un blogueur à qui l’on offre un ordinateur à plus de 2.000 euros peut certainement avoir du mal à faire preuve d’esprit critique».

• Source : ZDNet.fr

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *